Installation du nouveau DGA des Impôts Innocents Ouédraogo veut contrer l’incivisme fiscal

Le nouveau directeur général adjoint des impôts, Innocents Ouédraogo, a été installé dans ses fonctions, le lundi 22 juin 2020, à Ouagadougou.

«Je servirai [..] à temps et à contretemps ″ ». C’est en ces termes, que le nouveau Directeur général adjoint (DGA) des impôts, Innocents Ouédraogo, s’est engagé à servir l’administration fiscale. C’était à l’occasion de son installation dans ses nouvelles fonctions, le lundi 22 juin 2020, à Ouagadougou. Nommé en Conseil de ministres, le 17 juin dernier, M. Ouédraogo est conscient des défis qui l’attendent, dans un « contexte national difficile, particulièrement sur les fronts sécuritaire et social ». Face à cet environnement moins favorable, il s’est dit prêt à aller au front contre l’incivisme fiscal.
« Loin de moi un esprit guerrier, il s’agit de se convaincre que dans les situations les plus inextricables, avec la volonté, la sagesse et le bon sens, des batailles des plus importantes peuvent être gagnées », a-t-il lancé. Et en homme de la maison, le nouveau DGA est bien renseigné sur l’immensité des tâches qui sont désormais les siennes. « La direction générale des impôts est en pleine réforme. Les chantiers sont énormes. Certaines questions posées continuent d’attendre de nous des réponses appropriées. Parmi elles, figurent les réformes institutionnelles, le processus de digitalisation intégrale des procédures et l’amélioration constante du service au contribuable, le plan de carrière, l’équipement de la DGI, la gestion des RAR (ndlr : restes à recouvrer) et j’en passe », a-t-il fait savoir.
Pour le Directeur général (DG) des impôts, Moumouni Lougué, le parcours professionnel de celui, qui a été directeur des moyennes entreprises des Hauts-Bassins, directeur de la législation et du contentieux, directeur des grandes entreprises, est un atout pour aider le fisc à atteindre les objectifs qui lui sont assignés. Il s’agit, entre autres, d’assurer le recouvrement de 843 milliards F CFA de recettes fiscales attendues au titre de 2020, de soutenir la mise en place des facilitateurs fiscaux dans les secteurs à faible rendement fiscal, travailler à asseoir un pilotage
porteur de résultats, a précisé M. Lougué.
Pour relever ces challenges, le nouveau DGA des impôts appelle l’ensemble de ses collaborateurs à l’unité d’actions. « Les batailles qui sont les nôtres, nous ne pouvons les remporter que dans l’unité et la cohésion, la sagesse, avec une bonne dose de bon sens », a confié celui qui est le 5e DGA des impôts. Il remplace à ce poste Brigitte Samma qui fait valoir actuellement ses droits à la retraite.

Mahamadi SEBOGO
Windmad76@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.