L’ASCE-LC demande la suspension d’un lotissement

Kantigui dans sa parution du 25 mars dernier avait cas d’une magouille dans une opération de lotissement dans la commune rurale de Kando, province du Kourittenga. Ainsi, Kantigui rapportait que le maire s’était vu repproché une mauvaise gestion, en attribuant 36 parcelles à sa famille et à huit membres de sa belle-famille, tous résidant hors du chef-lieu de la commune. Aux dernières nouvelles, la situation se serait empirée le 16 juin dernier. En effet, les propriétaires terriens se seraient opposés à l’opération au point que l’édile a fait venir la police de Tenkodogo pour « faire valoir la loi ».

Des affrontements entre populations et policiers auraient eu lieu, avec à la clé, de nombreux blessés chez les propriétaires terriens. Saisie par des habitants de la commune, l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) aurait dépêché une mission d’investigation, du 17 au 30 mai dernier, dans la localité…

Lire l’article sur Sidwaya numérique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.