Palais royal de Tenkodogo : Le buste de Naaba Tigré dévoilé

Le buste de Sa Majesté Naaba Tigré est implanté à l’intérieur du palais royal de Tenkodogo.

Implanté à l’intérieur du palais royal de Tenkodogo, le buste du Dima de Zoungrantenga, Sa Majesté Naaba Tigré, a été dévoilé, le samedi 20 juin 2020, en présence du Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT), Abdoul Karim Sango.

Le gouvernement burkinabè s’est engagé, à travers le Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT), à valoriser les différentes personnalités qui ont marqué l’histoire de la Haute-Volta, puis du Burkina Faso. C’est dans ce cadre que la cour royale de Tenkodogo abrite, depuis le samedi 20 juin 2020, le buste du Dima de Zoungrantenga, Naaba Tigré. La cérémonie a été présidée par le premier responsable du département en charge de la culture, le ministre Abdoul Karim Sango.

Il s’agit, a-t-il dit, de rendre un vibrant hommage à l’un des illustres hommes qui se sont succédé sur le trône de Zoungrantenga, et qui a tiré sa révérence le 8 septembre 2001, après 44 ans de règne. «Zoungrantenga, matrice originelle d’où sortirent les premiers souffles de l’histoire des grands royaumes de notre patrie, le Burkina Faso. C’est précisément ici que nos ancêtres et nos pères, armés de détermination, d’intelligence, de courage, de tolérance et de sagesse, se sont dressés pour rêver, sculpter, couver au dos et au cœur, cette terre que nous habitons avec fierté», a indiqué le ministre Sango.

C’est aussi une manière, a-t-il poursuivi, d’ériger pour des générations, un repère et une boussole, à l’heure où l’humanité semble être à la croisée des chemins. Une source intarissable, a-t-il ajouté, où des générations pourront, à souhait, étancher leur soif. «La réalisation de la statue du 15e Dima, Naaba Sigri, dont son monument trône majestueusement en face du marché central de Tenkodogo et celle du 28ème Dima, Naaba Tigré, viennent confirmer les énormes efforts consentis par le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme, pour immortaliser l’histoire et la mémoire du royaume que m’ont légué mes ascendants», a déclaré le 30e Dima de Zoungrantenga, Sa Majesté Naaba Guiguempolé.

Il a précisé, auparavant, que la diffusion des résultats du colloque national sur le rôle de la culture dans la prévention, la lutte contre l’extrémisme violent et la promotion de la cohésion sociale, témoigne de l’engagement des premières autorités du MCAT, et leur volonté de redorer le blason de la culture au Burkina Faso. Le parrain de la cérémonie, le directeur général du protocole d’Etat, Raymond Balima, a souligné, pour sa part, que Naaba Tigré a fait de la cohésion sociale, la promotion de la paix, le dialogue, l’harmonie et le vivre-ensemble des populations, son cheval de bataille durant son règne. Il a, en outre, lancé un appel aux fils et filles de Tenkodogo à s’unir pour le développement de la cité de «Zoungrantenga».

Bougnan NAON

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.