Sommet Chine-UE : « La Chine veut la paix plutôt que l’hégémonie », Xi Jinping

Le président chinois Xi Jinping: « Quels que soient les changements que subit la situation internationale, la Chine soutiendra le multilatéralisme ».

Le président chinois, Xi Jinping, a eu une rencontre par vidéoconférence, le lundi 23 juin 2020, avec le président du Conseil européen, Charles Michel, et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Objectif : promouvoir des relations stables entre les deux parties.

La Chine et l’Union européenne (UE) veulent raffermir leurs relations après l’épreuve de la COVID-19 dans laquelle elles se sont soutenues. Cette volonté a été réitérée au cours d’une réunion par vidéoconférence entre le président chinois, Xi Jinping, et le président du Conseil européen, Charles Michel, et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Le chef de l’Etat chinois a rappelé à ses interlocuteurs que son pays poursuit sa politique de  développement pacifique.

« Le point de départ de toutes nos politiques et de notre travail est de faire en sorte que le peuple chinois jouisse d’une vie heureuse. Nous poursuivrons résolument la voie du développement pacifique », a-t-il souligné. Il a indiqué que la Chine est un « partenaire et non adversaire » de la partie européenne et va continuer à approfondir sa réforme et élargir l’ouverture afin de favoriser un nouveau cycle d’opportunités de coopération et d’espace de développement. « La Chine veut la paix plutôt que l’hégémonie », a dit le président Xi Jinping en précisant qu’il n’y a pas de conflit d’intérêts fondamentaux entre la Chine et l’Europe. La coopération, a-t-il lancé, est meilleure que la concurrence, et le consensus est bien plus important que le désaccord. Face à la rude parenthèse du coronavirus, le monde est en train de connaitre des mutations profondes.

Et c’est le moment opportun, selon le dirigeant chinois, de promouvoir de nouvelles opportunités en temps de crise et d’envisager la création de nouvelles perspectives. « Nous pensons que l’UE continuera à progresser sur la voie de l’unité, de la stabilité, de l’ouverture et de la prospérité. La Chine est heureuse de voir que l’UE contribue de manière constructive à la paix et à la stabilité internationales, et elle espère renforcer la coopération stratégique avec l’UE pour faire face conjointement aux défis mondiaux », a appuyé Xi Jinping.

Sur le plan mondial, il a laissé entendre que la Chine souhaite renforcer la coordination et la coopération avec l’UE sur des questions internationales et régionales majeures, consolider le dialogue et la coopération sur la gouvernance mondiale de la santé publique, et promouvoir la construction d’une communauté de santé pour tous.

De leur côté, le président du Conseil européen, Charles Michel, et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen ont indiqué que les relations entre l’UE et la Chine étaient pleines de vitalité. Ils ont ajouté que seule la coopération permettra au monde de faire face aux défis mondiaux, et seuls le dialogue et la consultation permettront la résolution des conflits et de l’instabilité régionale, au moment où le monde est confronté à de grandes incertitudes.

Synthèse de Karim BADOLO
Source : Xinhuanet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.