Cour des comptes : Le procureur général, Mathieu Kohio, installé

Le nouveau procureur de la Cour des comptes, Mathias Kohio : « On gagne en équipe ou on perd en équipe ».

Le Président de la Cour des comptes, Jean Emile Somda, a installé le nouveau procureur général près son institution et de deux nouveaux conseillers, le lundi 29 juin 2020 à Ouagadougou.

Mathias Tézounou Kohio, magistrat de grade exceptionnel, assure, désormais les charges de procureur général près la Cour des comptes. Il a officiellement pris service, le lundi 29 juin 2020 à Ouagadougou, après avoir prêté serment devant la Cour de cassation. Deux conseillers de la Cour des comptes, Thomas Ouédraogo et Justin Alain Magloire Dabré, tous deux inspecteurs du Trésor public ont également été installés. M. Kohio remplace à ce poste, Christophe Compaoré, admis à la retraite depuis le 29 janvier 2019.

Le nouveau procureur général a d’abord remercié ses supérieurs pour avoir validé sa candidature et son devancier pour ce qu’il a accompli. Il dit être conscient de la lourdeur de la tâche qui l’attend. Ainsi, il a signifié que sa prise de fonction est marquée par un souci de modernisation du système judiciaire burkinabè en général et des hautes juridictions en particulier. Au regard de cela, M. Kohio a promis bâtir son ambition autour de quatre axes stratégiques en vue de relever les défis de la modernisation de la Cour des comptes.

Le premier axe selon lui, concerne la réorganisation du parquet général à travers un renforcement des capacités des membres sur la maîtrise des règles et procédures de gestion des finances publiques. Le deuxième va travailler en synergie d’actions avec le siège pour créer et maintenir un climat de sérénité au sein de la Cour pour l’atteinte réussie de ses missions.

Pour le troisième, il a signifié qu’il compte mettre en place un cadre dynamique de concertation avec les parquets des Cours d’appel et institutions de contrôles comme l’Autorité supérieure du contrôle de l’Etat et la lutte contre la corruption (ASCE/LC), l’inspection générale des finances. Le quatrième pilier sera pour le nouveau procureur de renforcer la communication dans l’objectif d’informer l’opinion sur la contribution de l’institution aux actions de la bonne gouvernance et surtout de la bonne gestion des deniers publics.

Par ailleurs, le nouveau procureur général a rappelé les missions de la Cour des comptes: juger les comptes des comptables publics, sanctionner les fautes de gestion et assister l’Assemblée nationale dans le contrôle de l’exécution des lois de finances.

Jean Christophe Ouédraogo
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.