Prix burkinabè de la qualité 2020: CIMASSO sur la plus haute marche

Pour marquer la fin des 30e journées nationales de la qualité (JNQ), l’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM) a organisé une cérémonie officielle de remise du Prix burkinabè de la qualité (PBQ), le vendredi 10 juillet 2020 à Ouagadougou. La cérémonie a été présidée par le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré.

L’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM) est engagée dans la promotion d’une culture de la qualité auprès des populations et de l’ensemble des producteurs de biens et services. C’est ainsi que sous la tutelle du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, elle organise chaque année le Prix burkinabè de la qualité (PBQ). L’institution de ce prix, aux dires du ministre en charge du commerce, Harouna Kaboré a, pour objectif, de promouvoir la culture de la qualité au niveau du tissu économique burkinabè, d’inciter les organismes à la démarche qualité et de récompenser leurs efforts à la démarche qualité. En dépit du contexte sanitaire difficile dû à la pandémie du coronavirus, des entreprises se sont distinguées au cours de cette année par l’amélioration de leur organisation et leur management afin de mettre sur le marché des produits et services de qualité, respectant les exigences règlementaires et celles de leurs clients. Leur mérite a été reconnu au cours de la cérémonie officielle de remise du PBQ qui a eu lieu dans la soirée du vendredi 10 juillet 2020. Organisée en marge des 30es Journées nationales de la qualité (JNQ), la 9e édition du PBQ a connu la participation de 19 entreprises réparties dans trois catégories. Il s’agit, aux dires de la présidente du jury, Simone Zoundi, de la catégorie A qui a regroupé les entreprises employant plus de 100 personnes, de la catégorie B qui a concerné les structures qui emploient entre 20 et 100 personnes et de la catégorie C qui a mis en compétition les entreprises qui ont moins de 20 travailleurs. A l’instar des éditions passées, a-t-elle poursuivi, quatre prix dont le prix bronze ou prix d’engagement dans la qualité, le prix argent ou prix de la maîtrise dans la qualité, le prix or ou prix d’encouragement à l’excellence et le prix diamant ou prix d’excellence dans la qualité ont été décernés. La plus grande récompense à savoir, le prix d’excellence dans la qualité dans la catégorie A est revenu à CIMASSO, une usine de fabrication de ciment implantée à Bobo-Dioulasso. La Cimenterie du Burkina SA est elle aussi repartie avec le prix d’excellence de la qualité dans la catégorie des moyennes entreprises.

Une reconnaissance au chef de l’Etat

Des prix spéciaux dont le prix spécial pour le leadership et celui du jury ont été décernés respectivement à la Caisse populaire de Dapoya pour son occupation du marché et à Rosiad LED pour son engagement dans les économies d’énergie compte tenu de l’enjeu national en termes de besoin et de production énergétique. Ces récompenses n’ont pas laissé indifférents les lauréats qui se sont engagés à promouvoir davantage la qualité au sein de leurs entreprises. Abdoul Karim Kanazoé, directeur général de CIMASSO, n’a pas caché sa joie de voir son entreprise sur la plus haute marche de cette édition du PBQ. Pour lui, cette récompense est le fruit des efforts fournis chaque jour par l’ensemble du personnel de la société en vue de satisfaire la clientèle. « Nous sommes très ravis de recevoir ce prix d’excellence car il vient prouver et récompenser un travail de longue haleine », s’est-il exprimé avant d’inviter les autres entreprises à emboîter leur pas. « J’invite les autres entreprises à travailler afin d’atteindre et même dépasser ce niveau car la qualité, c’est d’abord pour nous-mêmes. Avant d’être des producteurs, nous sommes avant tout des consommateurs », a-t-il déclaré. Pour Michel Barro, responsable du système de management intégré de CIMBURKINA, entreprise lauréate pour la 2e fois consécutive du 1er prix dans la catégorie B, ce qui a distingué son entreprise des autres est son système de management qui est basé sur une approche de productivité et de performance. « Nous sommes une entreprise très engagée dans le management de la qualité. La preuve, nous sommes la première cimenterie du Burkina qui a obtenu une certification », a-t-il dit fièrement. Les entreprises n’ont pas été les seules à avoir été distinguées au cours de cette soirée de récompenses. Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a lui aussi reçu une attestation de reconnaissance pour le très haut patronage de la 9e édition du PBQ et des 30es JNQ. Le ministre du Commerce, Harouna Kaboré, s’est, quant à lui, vu décerner une attestation de remerciements pour la présidence de l’évènement. Idrissa Nassa, président du Groupe Coris et Sidi Mohammed Naim, coparrains de cette édition ont également reçu des attestations de remerciements. Rendez-vous a été donné en 2021 pour la prochaine édition.

Nadège YAMEOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.