L’ambassadrice de Cuba à Sidwaya : « C’est un honneur de visiter le journal fondé par Sankara », Nadieska Navarro

Les échanges entre l’ambassadrice et le premier responsable de l’entreprise de presse (droite) ont porté sur le renforcement du partenariat avec les Editions Sidwaya.

L’ambassadrice de Cuba au Burkina Faso, Nadieska Navarro, a rendu une visite aux Editions Sidwaya, le mardi 21 juillet 2020. Cette sortie du diplomate vise à renforcer le partenariat de son institution avec « le journal de tous les Burkinabè ».

L’Entreprise de presse publique, les Editions Sidwaya a reçu les encouragements de la nouvelle ambassadrice de Cuba au Burkina Faso, Nadieska Navarro. Dans l’après-midi du mardi 21 juillet 2020, la diplomate cubaine a rendu une visite de prise de contact à la « Maison commune ». Après un tour dans quelques services de l’entreprise de presse, notamment le secrétariat général des rédactions, l’imprimerie, elle a salué le travail abattu par le personnel. « C’est un plaisir pour moi d’être ici.

C’est une première et cela est pour moi un honneur de découvrir le journal qui a été fondé par le président Thomas Sankara. Il est un héros mondialement reconnu et avait des relations extraordinaires avec Cuba», a laissé entendre Nadieska Navarro. Selon elle, le journal Sidwaya a été traditionnellement aux côtés de son ambassade dans ses activités. Aussi, a ajouté l’hôte du jour, son institution va célébrer prochainement la journée de la rébellion nationale le 26 juillet, qui est symbolique pour Cuba. « Ce jour de 1959, il y a eu une action militaire commandée par Fidèle Castro qui a marqué le début de la lutte révolutionnaire.

A cause de la COVID-19, nous aurons de petites activités et nous sommes venue inviter le journal à célébrer cette journée avec nous », a expliqué Nadieska Navarro. A travers cette visite, le diplomate a dit espérer qu’elle soit le début d’une collaboration étroite entre le journal et son institution. «Travailler avec la presse est une partie importante du travail diplomatique, notamment pour la visibilité des activités et nous attendons beaucoup de votre journal qui traite l’information de façon
objective », a-t-elle martelé.

Le directeur général des Editions Sidwaya, Mahamadi Tiégna, a remercié la diplomate cubaine pour cet honneur fait à son entreprise. Il a aussi salué l’hommage rendu au père de la Révolution burkinabè, à travers le dépôt d’une gerbe de fleurs au pied de la statue géante de Thomas Sankara, le 25 mai dernier. A écouter le premier responsable des Editions Sidwaya, sa structure a toujours eu de bonnes collaborations avec l’ambassade de Cuba et son souhait est que cette dynamique se poursuive pour le bonheur des Burkinabè.

Joseph HARO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.