Prise de température à l’aéroport : La Chine offre un robot à l’Agence de l’aviation civile

L’ambassadeur de la République populaire de Chine, Li Jian (gauche), remettant le robot de température au représentant du DG de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC).

L’ambassadeur de la République populaire de Chine, Li Jian, a remis à l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), un robot de température d’une valeur de 4 millions F CFA et du matériel de protection contre la COVID-19, le mercredi 22 juillet 2020 à Ouagadougou.

Le gouvernement envisage ouvrir les frontières (aériennes et terrestres), fermées depuis l’avènement de la COVID-19, sans courir le risque d’avoir de nouveaux cas contaminés. Dans cette dynamique, l’ambassade de Chine a offert à l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) un robot de température, le mercredi 22 juillet 2020 dans
l’enceinte de l’aéroport international de Ouagadougou.

D’une valeur d’environ 4 millions FCFA, le robot permet d’opérer ou de prendre dans un endroit public et en temps réel, la température des passagers. Selon le technicien, Zhang, elle s’affiche sur l’écran. « Cet appareil peut contrôler en même temps plusieurs personnes à une distance de 1,5 à 5 m », a-t-il expliqué. Pour l’ambassadeur de Chine, Li Jian, c’est un don de l’entreprise privée Guangzhoun Junya international Business information de Chine. « Il vient améliorer la capacité de travail des agents en vue de mieux contrer le virus de la COVID-19. Avec ce robot à l’aéroport, le travail des agents de santé sera très efficace dans la prévention », a-t-il indiqué.

Le représentant du DG de l’ANAC, Hyacinthe Compaoré, a remercié le donateur pour ce geste tant attendu. « C’est un appui d’une valeur inestimable que nous recevons. Elle va nous permettre de gérer les fuites et pouvoir prendre des décisions rapides afin d’agir rapidement face à une situation », a-t-il soutenu. Il a, par ailleurs, invité les bénéficiaires à une bonne utilisation. A cet effet, l’ambassadeur a souhaité que d’autres entreprises emboîtent le pas. En plus du robot, 2000 masques et 1000 paires de gangs ont été remis à l’ANAC.

Fleur BIRBA
fleurbirba@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.