Coopération bilatérale : en fin de mission, l’ambassadeur belge Lieven De La Marche décoré

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, et ses collaborateurs ont rendu, le jeudi 23 juillet 2020, à Ouagadougou, un hommage à l’ambassadeur du Royaume de Belgique, Lieven De La Marche, en fin de mission. Il a été fait officier de l’Ordre de l’Etalon.

L’ambassadeur belge Lieven De La Marche est en fin de mission au Burkina Faso. Pour lui dire au revoir, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a organisé une cérémonie, le jeudi 23 juillet 2020, à Ouagadougou. Selon le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, la coopération entre le Burkina Faso et la Belgique se porte bien. « Nous avons d’excellentes relations en termes
politique, diplomatique avec des séjours fréquents du président du Faso en Belgique », a-t-il soutenu.

Le ministre Alpha Barry espère donc que l’ambassadeur belge au Burkina Faso, qui est appelé à d’autres fonctions au niveau de son pays, va continuer à accompagner et à appuyer les efforts du Burkina Faso. Pour le ministre, l’ambassadeur De La Marche est le plus Burkinabè des ambassadeurs ou le plus Burkinabè des belges qui a déjà fait quatre ans à Koudougou avant de revenir comme ambassadeur en 2016. Pour le remercier des efforts consentis pour renforcer la coopération entre son pays et celui des Hommes intègres, Alpha Barry, l’a fait Officier de l’ordre de l’Etalon. Le chef de la diplomatie burkinabè et ses collaborateurs lui ont également remis un statut de baobab en bronze en guise de la solidité des relations entre le royaume de Belgique et le Burkina Faso. Pour l’ambassadeur du royaume de Belgique, Lieven De La Marche, le fait d’être distingué Officier de l’ordre de l’Etalon a une signification.

« Le Burkina est devenu une seconde patrie pour mon épouse et moi, après ces deux séjours », a-t-il justifié. En effet, M. De La Marche totalise huit ans de séjour au Burkina Faso dont quatre comme ambassadeur avec trois missions, a-t-il expliqué. Il s’agit de contribuer à renforcer la politique belge envers le Sahel, le partenariat entre son pays et le Burkina et déménager l’ambassade belge dans un lieu plus sûr, plus grand pour abriter l’ambassade, l’agence belge de coopération, les autres institutions belges et améliorer les conditions de travail du personnel. Le diplomate belge a rassuré le ministre Barry que son pays va toujours rester aux côtés du Burkina pour le soutenir face aux défis sécuritaires, sanitaires et humanitaires.

Lassina BADOLO
(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.