Présidence de la ligue du Centre de vovinam viet vo dao : Théophile Dimtoumda élu sous haute tension

La ligue du Centre de vovinam viet vo dao a un nouveau président. Il s’agit de Théophile Dimtoumda élu, le lundi 20 juillet 2020 à Ouagadougou, au cours d’une Assemblée générale sous haute tension.

C’est un spectacle désolant qu’a livré le petit monde du vovinam viet vo dao de la capitale en cet après-midi du lundi 20 juillet dernier à la Direction régionale des sports du Centre. Réuni en assemblée générale pour le renouvellement de la ligue du Centre de ladite discipline, le climat était tendu et les différents acteurs ne se sont pas fait de cadeau. Sentant la forte tension autour de cette élection, la direction des sports du Centre a convié les différents protagonistes à une rencontre préalable.

Elle a effectivement eu lieu avec quelques absences de l’un des deux camps. C’est ainsi que le jour J, les absents de la rencontre préparatoire remettent en cause tout ce qui a été décidé au préalable. Il n’en fallait pas plus pour soulever une vague de protestations. Les échanges ont été houleux et même parfois violents. Morceaux choisis : « C’est moi qui t’ai demandé d’être président ». « X était mourant et c’est nous qui l’avions ressuscité », « Un peu de politesse quand je parle ».

« Si la honte pouvait tuer », a lâché un membre de l’assistance offusqué par la tournure des évènements. Malgré l’appel au calme de certains responsables, le camp du candidat Ousmane Tinta conduit par Arouna Sawadogo (l’un des candidats à la présidence de la fédération de la discipline) a fini par claquer la porte. Ce qui a laissé un boulevard à son concurrent Théophile Dimtoumda qui l’a remporté haut les mains avec quatre votants sur quatre.

A chaud, le nouveau président de la ligue du Centre de vovinam viet vo dao a laissé entendre qu’il est animé d’un sentiment de joie et de fierté. Voshing et ex-vice-président de l’ancien bureau exécutif, M. Dimtoumda a dit placer son mandat sous le sceau de la consolidation des acquis. Il a promis de travailler à la réunification du monde de l’art martial vietnamien au Burkina Faso.

Yves OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.