Le Premier ministre à Solenzo: un espoir pour les populations des Banwa

La visite du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré dans la province des Banwa, région de la Boucle du Mouhoun, hier 23 juillet 2020, a été un soulagement pour les populations de Solenzo, parce que le tronçon de la route qui relie la localité à la capitale régionale, Dédougou, a été réhabilité.

La principale voie d’entrée de la ville de Solenzo, en provenance de Dédougou (capitale régionale) qui constitue un calvaire pour les usagers connaît une réhabilitation. En effet, cette partie de la route qui obligeait les véhicules à se vider de leurs passagers avant la traversée, a été réhabilitée dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 juillet 2020. Et ce, à la faveur de la visite du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, dans la localité. La réhabilitation de cette partie de la voie constitue donc un véritable soulagement pour les habitants de Solenzo qui saluent l’initiative. Certains regrettent cependant, le temps mis pour corriger cette anomalie. En effet, les habitants des Banwa ont appelé de leurs vœux pour que cette route, qui relie la province au chef-lieu de région, soit bitumée.
A ce propos, le gouvernement a accordé, depuis quatre ans, le marché à l’entreprise TSR/GTI pour un délai d’exécution de 15 mois. Les travaux ont commencé et l’entreprise est à neuf mois de réalisation, avec un taux d’exécution de 9%, a-t-on annoncé à l’AIB.
Dramane Drabo, président des artisans des Banwa a apprécié positivement l’arrivée du Premier ministre dans la province car, selon lui, c’est la première fois qu’un chef du gouvernement se déplace spécialement pour échanger avec la population des Banwa. « Nous lui souhaitons la bienvenue. Seulement ce qui nous fait mal, c’est le fait que durant quatre ans l’entreprise TSR/GTI censée arranger la voie, ne l’ait faite qu’à la veille de l’arrivée du Premier ministre. Cela est inadmissible», a-t-il déclaré.
A l’instar de M. Drabo, la plupart des habitants de la ville se demandent pourquoi l’entreprise attributaire a mis du temps avant d’entamer le chantier. Ils souhaitent surtout que le rythme d’exécution des travaux commencés avec l’arrivée du PM soit maintenu après son départ.
Après les Banwa, le Premier ministre (PM), Christophe Joseph Marie Dabiré va parcourir les provinces de la région de la Boucle du Mouhoun jusqu’au 27 juillet 2020.

Salifou OUEDRAOGO
AIB/Solenzo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.