Ecole nationale des Postes : 32 nouvelles compétences au service de l’administration postale

Les récipiendaires ont pris l’engagement de servir l’administration postale avec honneur.

La direction de l’Ecole nationale des Postes (ENAPOSTE) a organisé la cérémonie de sortie de la 45e promotion des étudiants, le jeudi 6 août 2020 dans l’enceinte de l’établissement à Ouagadougou.

La 45e promotion des stagiaires de l’Ecole nationale des Postes (ENAPOSTE) est prête à servir les services postaux du Burkina Faso. Forte de 32 personnes, cette cuvée de l’année académique 2019-2020 est composée de 10 agents de bureau, 15 agents d’exploitation et 7 contrôleurs. Tous, ont eu, selon leurs encadreurs pédagogiques, des moyennes allant de 17 à 18 sur 20.

Preuve qu’ils ont bien assimilé les connaissances apprises durant leur cursus. Ainsi, devant amis, collègues, parents et connaissances, ils ont reçu leurs parchemins, le jeudi 6 août 2020 au cours de la cérémonie officielle au sein de l’école à Ouagadougou. Le délégué général de la promotion, Edmond Konaté, a remercié le corps enseignant et toute l’équipe d’encadrement pour la qualité de la formation reçue.

Une formation quelque peu perturbée par la pandémie de coronavirus, mais qui a pu aller jusqu’à son terme, grâce au dévouement des enseignants et l’administration de l’école, selon le délégué général. C’est pourquoi, les sortants ont pris l’engagement de rester déterminés pour relever les défis auxquels fait face La Poste Burkina Faso. «Nous avons le devoir et la responsabilité de mettre en œuvre toutes les connaissances acquises au service des usagers des Postes », a déclaré M. Konaté.

Il a saisi l’occasion pour faire quelques doléances et des suggestions pour améliorer l’encadrement à l’ENAPOSTE. Edmond Konaté a suggéré la hausse du volume horaire de certaines matières, la mise à la disposition des stagiaires, d’ordinateurs et l’équipement de la salle informatique.

Des performances réalisées

Prenant acte de ces doléances, la directrice de l’ENAPOSTE, Céline Ilboudo a félicité l’ensemble de la promotion pour les performances réalisées. Des prouesses qui témoignent de la qualité de l’enseignement à l’ENAPOSTE. Le parrain de la 45e promotion, Ambroise Ouédraogo, par ailleurs ancien directeur de l’école, a prodigué des conseils à ses filleuls. Pour lui, dans un environnement marqué par la concurrence des banques, des services de téléphonie mobile, des compagnies de transport, les agents de La Poste Burkina Faso doivent faire la différence.

Cela passe, a-t-il dit, par la consolidation de quatre principes de base. Il s’agit de la qualité, la responsabilité, le travail et l’honneur. « Vous devez être des agents postaux de valeur. Votre sens élevé de la responsabilité et de l’honneur devra faire de vous, des agents différents et aptes à servir avec honneur. Je sais que vous disposez des ressources pour y parvenir », s’est exclamé le parrain Ouédraogo.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Kisito Traoré, représentant la ministre, a rappelé aux récipiendaires le rôle important que jouent les services postaux au Burkina Faso. De son avis, La Poste est un instrument de souveraineté qui favorise la communication sur toute l’étendue du territoire national. «La Poste a su relever les défis et se hisser parmi les meilleures sociétés d’Etat grâce au dévouement de l’ensemble des agents. Je vous exhorte à poursuivre dans cette dynamique », a soutenu M. Traoré.

Gaspard BAYALA
Cynthia KAFANDO
(Stagiaire)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.