Forces armées nationales : 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau

Le Chef d’état-major de l’armée de terre, le colonel Gilles Bationo, a présidé, le vendredi 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso, la cérémonie de présentation au drapeau du contingent de la classe 2019. Ce sont, au total, 2250 soldats (militaires et sapeurs-pompiers) qui viennent ainsi renforcer les rangs des Forces armées nationales.

Initialement, le commandement avait décidé un recrutement de 1500 recrues complétées à 2000 quelques instants après avec 500 autres. A ces 2000 recrues de l’Armée de Terre, se sont jointes 250 recrues de la Brigade nationale de sapeurs – pompiers pour vivre les aventures de la Formation militaire initiale (FMI). Ces recrues ont commencé à rejoindre les différents Centres régionaux d’instruction (CRI), le mercredi 8 janvier 2020, pour le début effectif de la formation. La présente promotion a enregistré au cours de son parcours, 10 radiations pour différents motifs.

Cinq (05) recrues sont décédées pour des raisons diverses. La cérémonie bien agencée suivant la pure tradition militaire a été exécutée sur cinq tableaux majeurs à savoir, l’historique de la toute nouvelle cuvée des Forces armées nationales, le cérémonial de présentation au drapeau, la remise d’épaulettes, une séquence de démonstrations et enfin la parade. C’est le lieutenant-colonel Fabien Rodolphe Paraté, le délégué des parrains des Centres régionaux d’instruction qui a lu le discours officiel de cette cérémonie. C’est ainsi qu’il fera savoir que le contexte sécuritaire qui prévaut dans notre pays a suscité des mesures fortes de la part des autorités.

La Formation militaire initiale (FMI) que ces jeunes recrues ont suivie avec succès, à ses dires, visait trois objectifs primaires à savoir, la formation militaire générale, la formation opérationnelle et la formation physique et sportive. Elle à respecté, selon le lieutenant-colonel Paraté, un programme dense, conçu pour «répondre à un besoin réel et actuel » des Forces armées nationales à travers « les phases d’adaptation, d’aguerrissement et de consolidation. 6 mois durant, ils ont acquis des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être » qui les rendent aptes aujourd’hui à l’emploi de « Grenadiers Voltigeurs ».

2000 poches de sang collectées pour les structures sanitaires

Instruction sur le tir au combat (ISTC), Technique d’intervention opérationnelle rapprochée (TIOR), Techniques d’actions immédiates (TAI), Techniques d’opérations particulières (TOP), Techniques de parcours d’accoutumance aux feux (TPAF)… tels sont, entre autres, les modules dispensés à ces jeunes recrues de la classe 2019.

Selon le délégué des parrains des CRI, ces recrues ont « dans la douleur et les privations diverses, acquis un bon esprit militaire ». En plus, ils ont fait preuve à l’en croire, de citoyenneté pour avoir fait don de plus de 2000 poches de sang pour assister les structures sanitaires en cette période de paludisme. Ce sont, aux dires du délégué des parrains, des combattants « assez bien outillés et dignes d’être présentés au drapeau national, symbole de ralliement et de l’unité nationale ». Le lieutenant- colonel Fabien Rodolphe Paraté en sa qualité de parrain s’est adressé aux jeunes recrues en ces termes : « En ces instants solennels où vous vous apprêtez à intégrer cette vie de militaire malgré les contraintes, les risques et les appréhensions du métier du soldat, sachez qu’être militaire, c’est un choix mais c’est surtout un sacerdoce ». Et de relever que « lorsque des camarades tomberont sur les champs d’honneur, et que d’autres faibliront, retenez que c’est votre devoir, notre devoir de tenir et même de hisser haut le drapeau du Burkina Faso. La mission est sacrée, la promotion aussi. Elle est une et indivisible, soutenez vous aussi bien dans la vie professionnelle que dans la vie sociale ». Notons que Le contingent actuel est issu de 3 régions militaires ; soit 730 de la 1re région militaire, 790 de la 2e région et 730 de la 3e région militaire.

Frédéric OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.