Loterie nationale burkinabè: Abdoul Razack Béréwidougou empoche plus de 88 millions FCFA

La Loterie nationale burkinabè (LONAB) a remis, mardi 4 août 2020, à Koudougou, un chèque symbolique de 88 013 500 FCFA à Abdoul Razack Béréwidougou, gagnant du 4+1 du PMUB du vendredi 24 juillet 2020.

La combinaison « 9, 3 6, 4 et 7 » pour le 4+1 du P’MUB du vendredi
24 juillet 2020 a porté chance à Abdoul Razack Béréwidougou. Avec seulement une mise de 300 FCFA, cet habitué des jeux hippiques, cultivateur à Koudougou, empoche la bagatelle somme de 88 013 500 FCFA. Le mardi 4 août 2020, il a reçu son chèque des mains du tout nouveau directeur général de la nationale des jeux hippiques, Patrice Patindeba Naza
et du maire de la commune
de Koudougou, Maurice Mocktar Zongo. M. Béréwidougou a traduit sa gratitude à la direction de la LONAB qui lui permet
de réaliser un rêve. Cette fortune, a-t-il dit, lui permettra de moderniser son activité agricole et de s’investir dans l’immobilier. « Cet argent ne va pas finir tout de suite. J’ai beaucoup de projets. J’ai eu le jackpot. Il ne me reste qu’à investir », a indiqué le nouveau millionnaire. Il a sollicité les bénédictions des parents et amis et demandé l’accompagnement de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) pour mieux gérer sa fortune. Abdoul Razack Béréwidougou a invité la population à toujours parier. « J’ai juste fait une combinaison que j’ai tentée depuis des années à chaque fois qu’il y a un 4+1. J’ai misé seulement 300 FCFA. Aujourd’hui, je suis millionnaire », a conté l’heureux gagnant. Pour son premier déplacement officiel à Koudougou en sa qualité de nouveau directeur général de la LONAB, Patrice Patindéba Naza s’est réjoui de voir le cercle des millionnaires s’agrandir au Burkina. La Loterie nationale burkinabè (LONAB), a-t-il indiqué, se veut toujours fidèle à son slogan : « Les lots aux gagnants, les bénéfices au Faso ». C’est pourquoi, M. Naza a invité la population du Centre-Ouest à faire confiance à sa structure et à parier. Il a estimé que le gain de M. Béréwidougou peut constituer un fonds de départ pour une activité lucrative qui lui sera bénéfique ainsi qu’à sa famille et au pays. «Aujourd’hui, il peut être accompagné par les structures dédiées s’il le souhaite. C’est à lui de faire la demande, d’écouter et de monter un projet qui va certainement prospérer. Nous avons signé un partenariat avec la Maison de l’entreprise, pour l’accompagnement des lauréats désireux de créer des entreprises », a fait savoir M. Naza. Pour cause de la COVID-19, les jeux hippiques avaient été suspendus.
Ce qui a engendré, selon le DG de la LONAB, d’énormes pertes financières pour sa structure. Patrice Patindéba Naza a loué la patience des parieurs et le travail de ses collaborateurs durant cette épreuve. «Pouvoir reprendre et avoir de gros gagnants, je suis vraiment animé par un sentiment de satisfaction. C’est un sentiment de joie, parce que c’est l’occasion de payer un gros lot », a-t-il émis. Quant au maire de Koudougou, Maurice Mocktar Zongo, il a émis le vœu que le « sacré chanceux» fasse un bon usage des plus de 88 millions FCFA. Il l’a aussi exhorté à suivre les conseils de la LONAB, pour bien investir sa fortune. « Il s’agit d’une somme importante et d’un capital conséquent pour démarrer un business. 88 millions, ce ne sont pas 80 000 FCFA », a dit M. Zongo. Il a souhaité qu’un accord de partenariat soit scellé entre la mairie et la nationale des jeux hippiques.

Djakaridia SIRIBIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.