Production d’oignon à Dandé : L’USADF et la coopérative « Woroyiré » signent un accord de 138 millions FCFA

Le président de la coopération Woroyiré (droite) signant le document de l’accord de subvention sous les regards de la coordonatrice nationale de l’USADF, Mme Nathalie Tinguery.

L’Union départementale de producteurs d’oignon « Woroyiré » (gloire à Dieu en langue bobo), située dans la commune de Dandé et la fondation des Etats-Unis pour le développement en Afrique (USADF) ont signé, le jeudi 13 août 2020 à Dandé, un accord de subvention. A travers cette convention, « Woroyiré » bénéficie d’un soutien de 138 millions FCFA de son partenaire américain afin de renforcer la production et la commercialisation d’oignon.

Les producteurs d’oignon de Dandé, une commune rurale située au sud de Bobo-Dioulasso, regroupés en Union dénommée «Woroyiré », recevront les tout prochains jours, un appui de taille de la part de leur partenaire américain, l’USADF. A travers l’accord qui a été signé, le jeudi le 13 août 2020, ce sont 138 millions francs CFA, qu’ils recevront sous forme de subvention de l’USDAF, une agence publique du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, financée par le Congrès américain.

Les deux parties représentées, d’une part, côté donateur par Mme Nathalie Tinguery, la coordonatrice nationale de l’UASADF et, d’autre part, au titre des bénéficiaires, représentés par le président de «Woroyiré », Ousmane Ouédraogo, ont apposé leur signature sur les documents devant acter ce don. Ce, en présence du maire de Dandé, Yacouba Zerbo, du représentant du préfet de Dandé et du représentant du service départemental de l’agriculture. Ce geste de l’USADF fait suite à un premier projet de 55 millions FCFA de «Woroyiré » financé par l’USDAF. Il a été axé sur le renforcement des capacités entrepreneuriales des membres de l’Union et mis en œuvre, de septembre 2017 à septembre 2019.

Fort des résultats engrangés sur le terrain, les producteurs d’oignon de «Woroyiré » ont, une fois de plus, sollicité le concours de leur partenaire américain. Cette fois, il s’agit, pour l’Union, de poser les jalons d’une expansion de la production et de la commercialisation d’oignon à travers des investissements structurants. A en croire Mme Nathalie Tinguery de l’USADF, ce nouveau projet permettra de construire des entrepôts pour la conservation de l’oignon, de stabiliser les puits maraîchers pour faciliter l’accès à l’eau, d’acquérir des motopompes, de mobiliser une assistance technique à travers le recrutement d’un comptable et d’un ingénieur agronome et de renforcer les capacités des producteurs.

Ce présent projet, à l’en croire, va permettre en outre, d’acquérir des kits de compostage, des kits de traitement phytosanitaire, de matériel roulant et enfin la mise en place d’un fonds de roulement. Au terme des trois ans de mise en œuvre, aux dires d’Ousmane Ouédraogo, le président de l’Union, l’ambition est de multiplier par quatre, les revenus issus de la vente d’intrants de production en passant de 4,9 millions FCFA en 2020, à 21,2 millions FCFA en 2023 et d’accroître de 59 %, le chiffre d’affaires global annuel en passant de 219 millions FCFA en 2020 à 348 millions francs en 2023.

Sur le plan de la production d’oignon, ce projet vise à multiplier les quantités d’oignon vendues et d’augmenter les rendements de 34 %. Des défis, aux yeux du président de la coopérative, qui peuvent être relevés. « Nous allons tout faire pour que ces objectifs soient atteints », a dit Ousmane Ouédraogo avant de relever : « Nous n’étions pas comme ça et c’est avec leur soutien que nous avons beaucoup amélioré notre gestion et notre manière de faire. Avec cette nouvelle aide, nous allons améliorer la production et la commercialisation de l’oignon ».

Et l’une des personnes qui se frottent les mains dans ce nouveau projet est le maire de Dandé, Yacouba Zerbo, pour qui, ces investissements vont contribuer à améliorer le quotidien de la population. En rappel, l’Union départementale des producteurs d’oignon compte plus de 1119 membres dont 710 femmes issus de 58 groupements repartis dans trois villages.

Frédéric OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.