Efficacité des sociétés d’Etat : des secrétaires à l’école de la gestion du temps

L’Entreprise de formation, d’emploi et de commerce (EFEC) organise durant trois semaines une formation des secrétaires des sociétés d’Etat. Le vendredi 14 août 2020, une trentaine d’entre elles a reçu leur attestation de fin de formation à Léo dans la province de la Sissili à l’issue de cinq jours de recyclage.

La position d’interface de la secrétaire entre le service et l’extérieur traduit son rôle de coordination et d’organisation au sein des agents d’une entreprise. En d’autres termes, la quantité et la diversité des informations qui transitent par son poste (accueil, téléphone,
dispatching de courrier…), les procédures administratives dont elle a la responsabilité, lui permettent de communiquer les données concernant chaque agent du service. Malgré le rôle important qu’elle joue dans l’entreprise où le service et les compliments qui en résultent parfois, certaines secrétaires souffrent parfois d’une méconnaissance de l’importance de leur rôle ayant pour conséquence une mauvaise gestion de leur carrière de façon générale.

C’est pour corriger ce handicap que l’Entreprise de formation, d’emploi et de commerce (EFEC) forme durant trois semaines, des secrétaires de trois entreprises de l’Etat. Il s’agit de la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL), de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) et de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Le vendredi 14 août 2020 est intervenue, la fin de formation de la 2e vague des secrétaires de ces sociétés d’Etat citées plus haut à Léo, dans la province de la Sissili. Selon la directrice générale par ailleurs fondatrice de l’EFEC, Isabelle Zongo, cette formation vise à redorer davantage l’image de la secrétaire en général. Pour elle, plutôt que d’être reconnues, les compétences de la secrétaire passent souvent inaperçues et son métier est diversement interprété et mal apprécié.

« Il faut toujours recycler »

« C’est un métier délicat et les critiques à l’encontre des secrétaires sont acerbes. Malheureusement, c’est un domaine où quand un âne mange la farine, les autres ont la gueule blanchie. Il faut toujours recycler parce que c’est un métier vitrine de l’entreprise », a-t-elle indiqué.

Le thème de cette formation a concerné la gestion du temps développée en plusieurs modules. Il s’agit entre autres de : la communication, la technique d’organisation, l’accueil et les stratégies relationnelles pour donner une image noble du secrétariat. De l’avis de la directrice générale de l’EFEC, l’issue des deux vagues de formation a été satisfaisante au regard de l’appréciation positive faite par l’ensemble des participants. A en croire la porte-parole des participants, Rachelle Ouattara, secrétaire à la direction de la maîtrise d’ouvrage de l’ONEA, cette formation a été la bienvenue parce qu’elle va permettre de mettre en pratique les acquis. Pour la participante Mireille Mathieu Kafando/Kaboré, secrétaire au département recouvrement de la direction commerciale et de la clientèle de la SONABEL, cette formation va lui permettre de corriger certaines lacunes.

« Durant ces cinq jours de formation, nous avons appris beaucoup de choses qui vont nous permettre de les mettre en pratique dans nos tâches quotidiennes. J’avais beaucoup de lacunes, notamment la gestion du temps. Mais cette formation m’a permis de comprendre qu’une bonne gestion du temps peut permettre de surmonter beaucoup de difficultés liées au travail », a-t-elle déclaré. La clôture de cette 2e vague de formation a connu la présence de certains responsables des sociétés au nombre desquels le chef de service de gestion de la formation et du perfectionnement, Topan Sané. Tout en saluant l’EFEC pour son expertise, il a souhaité que les acquis de cette formation puissent servir à tous les usagers de son service. Il a fait la promesse d’approcher l’EFFEC chaque fois que le besoin va se faire
sentir.

Paténéma Oumar OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.