Lutte contre la Covid-19: Cuba sur le point d’expérimenter un vaccin

Dans la course au vaccin contre la Covid-19, une note d’espoir se fait entendre du côté de Cuba, en Amérique latine. L’organisation supérieure de direction d’entreprises BioCubaFarma vient d’informer de la délivrance de l’autorisation pour le lancement dans le pays des essais cliniques d’un candidat vaccin cubain contre la COVID-19. Le vaccin, apprend-on du site d’information cubain Granma, est capable d’induire une forte réponse immunitaire contre l’infection par le virus SARS-CoV-2.

Connu au monde pour la qualité de ses services de santé, Cuba est en train de vouloir mettre au point un vaccin contre la Covid-19. Selon une information relayée par le site cubain d’information en ligne Granma, un projet de vaccin dénommé FINLAY-FR-1 est sur le point d’être expérimenté. Une nouvelle qui réjouit plus d’un sur l’île et dans le monde. « Identifié sous l’acronyme FINLAY-FR-1, le projet de vaccin, mené par l’Institut Finlay des vaccins, le Centre d’Immunologie moléculaire – appartenant tous deux à BioCubaFarma – et avec la collaboration du Laboratoire de synthèse chimique et biomoléculaire de l’Université de La Havane, a conclu avec succès la phase de développement pharmaceutique et les études précliniques chez les animaux, et les preuves scientifiques ont débouché sur la délivrance de l’autorisation par le Centre pour le contrôle étatique des médicaments, équipements et dispositifs médicaux de Cuba (Cecmed) », indique le site Granma. Selon un communiqué de l’organisation supérieure de direction d’entreprises BioCubaFarma, « l’essai clinique de phase i-ii, dénommé Soberana, pourra commencer et sera suivi d’autres essais cliniques avant que le vaccin ne soit considéré comme prêt pour la vaccination ».

A la suite de ces essais, il va suivre une fabrication à grande échelle dudit vaccin, annonce le site d’information. « Une stratégie de fabrication industrielle est en cours d’élaboration pour générer des capacités afin de disposer des millions de doses nécessaires pour protéger notre population une fois les essais cliniques conclus de manière satisfaisante », a informé BioCubaFarma. Selon les informations de l’organisation supérieure de direction d’entreprises BioCubaFarma FINLAY-FR-1 est le 30e candidat vaccin – le premier en Amérique latine et dans les Caraïbes – à recevoir une autorisation pour des essais cliniques, sur les quelque 200 vaccins anti-COVID en cours de développement dans le monde.

« Ce furent des semaines de travail intense, de sacrifices et très tendues, au cours desquelles nous avons pu compter sur l’intelligence et l’engagement de cette communauté scientifique dont la priorité est de prendre soin de la santé et de sauver des vies et qui tient à assurer au peuple cubain qu’elle n’aura pas de répit tant que chaque Cubain ne sera pas protégé par le vaccin contre cette redoutable maladie, mais qu’en ce moment il est important de continuer à respecter les mesures hygiénico-sanitaires prescrites par le ministère de la Santé publique dans le cadre de la lutte contre la COVID-19 »,a précisé le  communiqué de BioCubaFarma.

D’après le site Granma, le Groupe BioCubaFarma, chargé de la direction l’activité biotechnologique et pharmaceutique à Cuba, a qualifié les progrès de la recherche urgente pour l’acquisition d’un vaccin national comme un hommage au Commandant en chef Fidel Castro Ruz, fondateur et promoteur du développement de ce secteur et de motif de fierté devant les résultats annoncés. BioCubaFarma encourage la population à ne pas relâcher la rigueur dans le respect des mesures sanitaires pour contenir la maladie.

Source : Granma, site cubain d’information

Une synthèse de Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.