Collectivités territoriales : des équipements biomédicaux pour lutter contre la COVID-19

La République fédérale d’Allemagne a offert, le mardi 25 août 2020, à Ouagadougou, des équipements et matériels biomédicaux (gels hydroalcooliques, thermomètres infrarouges, etc.) de plus de 300 millions F CFA, aux collectivités décentralisées.

La coopération germano-burkinabè, dans le domaine de la décentralisation, est au beau fixe. Pour la deuxième fois, « en l’espace de trois mois », la République fédérale d’Allemagne, dans la lutte contre la COVID-19, a offert, le mardi 25 août 2020, à Ouagadougou, des équipements et matériels biomédicaux aux collectivités décentralisées. Ce don, d’un coût de 364 304 100 F CFA, est composé de 15 équipements et produits, dont des masques de protection faciale FFP2 et des thermomètres infrarouges.

Sur cette liste, figurent, des gels hydro-alcooliques, des gants, des équipements de protection individuelle, des équipements médicaux, des matelas médicaux, des chaises et des dispositifs de lave-mains. Selon le chargé d’affaires par intérim de l’Ambassade de la République fédérale d’Alle-magne au Burkina Faso, Nils Wortmann, cet appui, à travers le Fonds d’investissement pour les collectivités décentralisées (FICOD), est destiné aux communes des régions de l’Est, du Centre-Est et du Sud-Ouest. Ces localités, a-t-il précisé, font partie des zones d’intervention du Programme décentralisation et développement communal (PDDC), financé par la Coopération allemande et exécuté par la GIZ et la Banque allemande de développement (KfW).

« Le même type de matériels ira à la région du Centre-Nord qui ne fait pas partie de la zone de couverture du Programme, mais qui enregistre un nombre important de personnes déplacées internes que nous devons tous contribuer à protéger contre cette pandémie », a ajouté Nils Wortmann. Il s’agit, au total, pour la GIZ et la KfW, a indiqué M. Wortmann, de soutenir 467 Centres de santé et de promotion sociale (CSPS), deux centres médicaux, onze dispensaires et cinq maternités de 84 communes des quatre régions bénéficiaires. « La formation d’environ 780 agents de santé et la sensibilisation des populations sur la COVID-19 sont aussi prévues dans les semaines à venir au profit de ces quatre régions ainsi que la diffusion de presque 9 000 spots radiophoniques en 10 langues pour informer et sensibiliser la population
à la COVID-19 », a-t-il déclaré.

Une coopération vitale

Il a, par ailleurs, été reconnaissant au Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) pour son soutien dans la distribution de matériels dans le Centre-Nord. A cette cérémonie officielle de remise de matériels, la ministre déléguée chargée de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Madiara Sagnon/Tou a affirmé que ce lot d’équipements et de matériels biomédicaux, pour lutter contre la maladie à coronavirus, atteste de la vitalité de cette coopération bilatérale.

« Au demeurant, cette contribution de la République fédérale d’Allemagne à la lutte contre la COVID-19 dans notre pays permettra de renforcer la résilience de nos braves populations face à cette pandémie », a-t-elle rapporté. Mme Sagnon a, aussi, souligné que ce geste appuie les efforts de l’exécutif et des collectivités territoriales dans ce combat. Tout en remerciant le gouvernement allemand pour cette marque de solidarité, elle a invité les bénéficiaires à faire bon usage du matériel et toujours respecter les mesures-barrières. Quant au porte-voix des bénéficiaires, le maire de la Commune de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé, il a traduit la satisfaction de l’ensemble des collectivités territoriales pour ce geste de la GIZ. En outre, le président de l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF), a rassuré que ce matériel sanitaire et médical va être utilisé à bon escient.

« Si nos partenaires continuent à nous appuyer dans la lutte contre la COVID-19, c’est parce que le virus est toujours là et les gestes-barrières doivent être respectés », a-t-il rappelé. Cette contribution de la Coopération allemande à la mise en œuvre du programme d’activités du plan national de réponse à la crise de la COVID-19 s’élève à 455 590 400 F CFA. L’Allemagne a déjà investi au Burkina Faso, dans ce sens, près de 8,5 milliards F CFA.

Boukary BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.