Pluies diluviennes à Ouagadougou : Bala Sakandé réconforte les sinistrés

L’ampleur des dégâts a obligé les autorités à effectuer le déplacement sur les différents sites des sinistrés.

Le Président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, est allé le lundi 14 septembre 2020 apporter son soutien aux sinistrés des arrondissements n°s 4, 8 et 9 de Ouagadougou. Victimes des pluies diluviennes, ils ont été installés sur différents sites.

En plus des pertes en vie humaine et des dégâts matériels causés par les pluies diluviennes, des personnes sont aujourd’hui sans abri. Elles ont trouvé refuge dans des écoles, des centres ou chez des voisins. Le président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, a apporté, le 14 septembre 2020, son soutien aux sinistrés dans les arrondissements n°s 8 (Zagtouli et Bissighin), 9 et 4.

« Nous nous somme déplacés sur les lieux pour vivre la réalité. Nous avons vu le désastre causé par les inondations », a-t-il déclaré. De l’arrondissement n°8 (2511 personnes), à l’arrondissement n°s 4 (environ 2000 personnes) en passant par le n°9 (5585 personnes), ce sont des milliers de personnes victimes des pluies diluviennes qui sont dans le désarroi. Dame Nadège Minougou du quartier Somgandé est l’une des victimes de l’arrondissement n°4. Aujourd’hui, elle et ses 12 enfants se retrouvent sans abri. « N’eût été la solidarité de mes voisins, ma famille allait dormir à la belle étoile », a-t-elle témoigné. Pour elle, la venue du PAN à leurs côtés est un soulagement.

« Cela montre que notre situation lui tient à cœur », a confié Mme Minougou. Selon le maire de l’arrondissement n°4, Anatole Bonkoungou, la situation n’est pas facile, mais le conseil municipal essaie de parer au plus urgent. « Malheureusement, nous avons déploré une perte en vie humaine et pour éviter ces genres de situations, il faut que nous soyons responsables, car le peu de caniveaux  que nous avons est bouché », a-t-il indiqué.

A l’occasion de cette visite, le président du Parlement a promis de mettre à la disposition de la commune de Ouagadougou, 150 tonnes de vivres afin de parer au plus urgent et 20 tonnes de ciment à la promotrice de l’école qui abrite les sinistrés de Zagtouli. « Nous osons espérer que ces vivres seront distribués convenablement. Au niveau du gouvernement, des mesures seront prises de façon rapide parce qu’il y a des personnes qui logent dans des écoles et la rentrée scolaire est pour très bientôt », a-t-il souligné.

Fleur BIRBA
fleurbirba@gmail.com
Malata COULIDIATI
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.