Lutte contre la COVID-19 « Nous voulons remobiliser la nation », colonel-major Naba Palé

Le Comité national de gestion de la crise de la pandémie de la COVID-19 tient un forum, ce mardi 22 septembre 2020 à Ouagadougou. Dans cet entretien réalisé la veille, le secrétaire exécutif de la structure, le colonel-major, Naba Théodore Palé, se prononce sur cette rencontre visant à remobiliser la population dans la lutte contre la maladie.

Sidwaya (S): Qu’est-ce qui justifie la tenue d’un forum sur la pandémie de la COVID-19?

Naba Théodore Palé (N.T.P): Depuis mars, le gouvernement est à pied d’œuvre pour lutter contre la maladie. Parmi les actions entreprises, il y a la mise en place, le 17 mars 2020, d’un comité national de gestion de l’épidémie. Après que l’épidémie soit déclarée une pandémie, avec des implications diverses sur plusieurs secteurs, notamment sur l’économie et l’éducation, le gouvernement a créé le comité national de gestion de la crise de la pandémie de la COVID-19. C’est à ce titre que ce comité a proposé un plan de riposte à la crise qui sera soumis au forum.

S: Quelles sont les grandes lignes de la rencontre?

N. T. P. : La rencontre se tient en une demi-journée. Nous allons au cours de l’activité, revenir sur l’organigramme du comité national après sa refonte. Cette présentation consiste à montrer aux participants l’importance du comité qui se veut multi sectoriel. Un bilan de la pandémie sera dressé. Mais le plus important c’est de recueillir les avis de l’ensemble des forumistes. Aujourd’hui, nous sommes à peu près convaincu que les mesures-barrières sont plus efficaces qu’un vaccin. La mobilisation communautaire est très importante pour parvenir à une application assez stricte des mesures-barrières. Nous plaçons ce forum sous le signe de la remobilisation de l’ensemble des Burkinabè. Cette remobilisation sera traduite par un appel du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré.

S : Quels sont les acteurs qui doivent y prendre part ?

N. T. P. : Dans le but de toucher toute la nation, nous avons convié environ 80 participants. Ces personnes sont représentatives de toutes les communautés, à savoir les groupes sociaux professionnels (taximen et transporteurs qui sont au contact avec beaucoup de monde), les partis politiques, les syndicats et les organisations de la société civile. Y prendront part également, les représentants de la chefferie coutumière et des religieux. Nous souhaitons que ces personnes soient des alliées pour relayer l’information aux différentes couches sociales.

S : Qu’est ce qui est attendu de ce forum ?

N. T. P. : Le résultat que nous recherchons, c’est de pouvoir remobiliser la nation afin de relancer la lutte contre la COVID-19. Nous souhaitons le renforcement des mesures-barrières. Nous allons mettre aussi l’accent sur l’intensification de la lutte contre la maladie à travers l’application rigoureuse des mesures barrières.

S : Quelles sont les raisons attribuées au relâchement des mesures- barrières ?

N. T. P. : Nous allons poser le problème du scepticisme généralisé, les messages de refus de croire en la maladie véhiculés par les réseaux sociaux. Ces questions seront débattues au cours du forum. Nous allons travailler afin de démonter ensemble ces faux messages pour en donner les vrais.

S : Peut-on parvenir à un tel résultat en une demi-journée ?

N. T. P. : Le temps est certes court, mais notre ambition est d’amener les leaders à adhérer à notre plan, pour le relayer auprès des communautés.

Interview réalisée par
Rabiatou SIMPORE
rabysimpore@yahoo.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.