Diplomatie : Six nouveaux ambassadeurs accredités au Burkina

Le nouvel ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Dr Andreas Michael Pfaffernoschke, remettant ses lettres de créance au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Six nouveaux ambassadeurs accrédités au Burkina Faso ont présenté leurs lettres de créance au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le vendredi 25 septembre 2020 à Ouagadougou.

Six ambassadeurs accrédités au Burkina Faso ont sacrifié à la tradition au palais de Kosyam. En effet, nouvellement nommés, ils ont présenté au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, leurs lettres de créance, dans la matinée du vendredi 25 septembre 2020 à Ouagadougou. Le premier diplomate qui s’est consacré à cette pratique diplomatique est le nouvel ambassadeur de la République de Cuba au Burkina Faso, Nadieska Navarro Barro.

Née le 1er février 1970, et titulaire d’une licence en Relations et politiques internationales, la diplomate cubaine, avant sa nomination comme ambassadeur Burkina Faso, était spécialiste du Groupe d’analyse et organismes régionaux à la Direction Amérique latine et des Caraïbes, au ministère des Relations extérieures de son pays. Datant de 1975, la coopération entre le Burkina et Cuba a amorcé un «tournant historique » avec la signature d’un accord-cadre instituant une commission mixte de coopération en 1983.

Jean Jacques Quairiat, nouveau diplomate belge, entend renforcer les liens de coopération entre son pays et le Burkina.

A la suite du diplomate cubain, c’est celui de la République fédérale d’Allemagne, Dr Andreas Michael Pfaffernoschke, qui a présenté ses lettres de créance au président Kaboré. La coopération entre le Burkina Faso et l’Allemagne, remonte aux années des indépendances. Cette coopération a eu un regain d’intérêt ces dernières années sur le plan bilatéral, avec la première visite d’une chancelière allemande au Burkina en mai 2019, et la visite d’Etat et de travail qu’a effectuée le président du Faso, en février 2019 en Allemagne.

Les secteurs privilégiés de cette coopération sont l’agriculture, l’énergie, l’eau, la décentralisation et les droits humains. Né à Berlin le 19 juin 1962, Dr Pfaffernoschke est économiste de formation et est arrivé au ministère allemand des Affaires étrangères en 1990. Il a travaillé successivement dans les représentations diplomatiques allemandes à Dakar, à Moscou, à Paris et à la représentation permanente de son pays auprès des Nations unies à Genève.

Le chef de l’Etat s’entretenant avec le nouveau représentant de la diplomatie cubaine au Burkina, Nadieska Navarro Barro.

La troisième personnalité diplomatique à être reçue par le président du Faso est Masaaki Kato, nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Burkina. Il devra travailler à renforcer la coopération entre les deux Etats qui date de juillet 1962. Cette coopération, a-t-on appris, est axée sur des secteurs comme l’agriculture, l’éducation, la santé, l’eau, l’environnement, l’assistance technique, le soutien à la formation, l’appui budgétaire et le développement communautaire. Né le 21 mars 1960, Massaki Kato est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires et diplômé de la faculté des sciences et d’ingénierie de l’université de Waseda. Avant sa nomination, il occupait le poste de Conseiller auprès du directeur de l’Institut de recherche de l’Agence de coopération internationale du Japon (JICA) depuis décembre 2018. Il a également occupé le poste de deuxième Secrétaire à l’ambassade de son pays en Côte d’Ivoire en 1987.

La coopération militaire entre le Burkina et les Etats-unies vont se poursuivre dans le cadre de la lutte contre
le terrorisme, selon l’ambassadrice Sandra Eliane Clark.

Le nouveau Nonce apostolique auprès du Burkina est monseigneur Michael Francis Crotty. Le développement socioéconomique est l’un des axes privilégiés de la coopération entre le Burkina et le Vatican que l’émissaire du Saint-Siège devra travailler à
impulser. Le pays intervient essentiellement dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’action sociale et humanitaire, à travers l’Eglise catholique et les ONG caritatives comme le Catholique relief service (CRS) et l’Organisation catholique pour le développement de la solidarité (OCADES). Né à Mallow en Irlande, le 26 mars 1070, Mgr Michael Francis Crotty est titulaire d’un doctorat en Histoire de l’Eglise et d’une licence en droit canonique de l’université pontificale Gregoriana. Au cours de son service diplomatique, il a déjà occupé les postes de conseiller de la Nonciature apostolique en Espagne et d’agent de la section pour les relations avec les Etats à la secrétairerie d’Etat au Vatican. Avant le Burkina Faso, il était secrétaire de la Nonciature Apostolique d’abord en Irak, ensuite au Canada et enfin au Kenya.

Des partenaires privilégiés

Le cinquième diplomate à présenter ses lettres de créance à Roch Marc Christian Kaboré est le nouvel ambassadeur de Belgique accrédité au Burkina Faso, Jean Jacques Quairiat. Né le 31 juillet 1962, Jean Jacques Quairiat est titulaire d’une licence en Kinésithérapie et réadaptation de l’université catholique de Louvain en Belgique et d’un diplôme universitaire en santé publique de l’école de Santé publique de la faculté de médecine Henri-Poincaré de Nancy, en France.

Le nouvel ambassadeur du pays du Soleil levant, Masaaki Kato, va poursuivre la mise en œuvre des projets communs.

Sa carrière de diplomate l’a conduit à servir comme chef de section politique, presse et information au sein de la délégation de l’Union européenne au Niger, et comme Chargé de la coopération dans les représentations diplomatiques de son pays au Burundi et en Afrique du Sud. Juste avant sa nomination, le diplomate belge était Chef de bureau diplomatique et de l’Agence consulaire de son pays à Maputo en Mozambique. La coopération bilatérale entre le Burkina et le royaume de Belgique remonte à 1993 et concerne les secteurs de l’eau et de l’assainissement, de la santé, de la sécurité, de l’entrepreneuriat et du renforcement des capacités.

Sandra Eliane Clark est le nouvel ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au pays des Hommes intègres. Débutées depuis 1958, les relations de coopération entre les deux pays couvrent aujourd’hui les domaines de la démocratie, de la bonne gouvernance, la

Titulaire d’un doctorat en histoire de l’Eglise, le nouveau Nonce apostolique au Burkina, Michael Francis Crotty, a occupé de hautes fonctions au nom du Saint-Siège dans plusieurs pays.

croissance économique et la coopération militaire. Le nouveau diplomate américain entend poursuivre la mise en œuvre des actions de son pays à travers l’accord d’assistance signé en 1961. Né le 13 mars 1956, son excellence Sandra Eliane Clark est juriste de formation et diplômé de droit de l’université de Colombie.

Au cours de sa carrière, Mme Clark a occupé au département d’Etat américain, les postes de coordinatrice adjointe au département en charge de l’assistance à l’Europe et à l’Asie, de directrice du département de la politique économique, etc. Elle a aussi servi dans les représentations diplomatiques de son pays à Dakar, à Paris et à Abuja.
Tous ces nouveaux ambassadeurs, partenaires stratégiques du Burkina, selon le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, ont pour résidence Ouagadougou. « Il y a une coopération forte entre le Burkina et ces pays que nous entendons renforcer », a soutenu le chef de la diplomatie Burkinabè.

Soumaïla BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.