La France s’investit pour la protection civile

L’ambassadeur de la France au Burkina Faso, Luc Hallade, a remis du matériel de lutte contre la COVID-19 à la direction générale de la protection civile, la brigade nationale des sapeurs-pompiers, l’Institut supérieur d’étude et de protection civile (ISEPC) et aux anciens combattants, le lundi 28 septembre 2020 à Ouagadougou.

La France accompagne le peuple burkinabè à travers des multiples soutiens afin de lutter contre la COVID-19. Ainsi, elle a fait un don de matériel, le lundi 28 septembre 2020 à Ouagadougou, à la direction générale de la protection civile ; la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) ; l’Institut supérieur d’étude et de protection civile (ISEPC) et aux anciens combattants pour la lutte contre la COVID-19. Le matériel, d’une valeur de 51 300 000 F CFA, est composé de gants, de seaux-pompes, de masques chirurgicaux, de solutions hydro alcooliques, de dispositifs de lave-mains…Pour le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, il n’y a pas meilleure expression de solidarité que le partage des savoirs, des solutions dans un moment aussi difficile que celui de la COVID-19. Il a traduit la gratitude du gouvernement à la République française pour les efforts consentis afin de permettre au Burkina Faso de faire face à la pandémie. « Ce don vise à lutter contre la COVID-19 qui est en train de se propager à nouveau, et de permettre aux différents services de pouvoir continuer leur travail en toute sécurité », a souligné l’ambassadeur de la France, Luc Hallade. Il a lancé un appel à la population, à prendre conscience de l’existence de la maladie et à lutter contre sa propagation en respectant les mesures-barrières.

Malata COULDIATI
(Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.