Coupe jeunesse solidarité de Tougan : Kolobakari FC dicte sa loi

L’équipe victorieuse a reçu son trophée des mains du patron de la finale, Paul Kaba Thiéba (droite).

La finale de la 1ère édition de la coupe de la solidarité et de l’intégration de la jeunesse de Tougan a opposé, le samedi 26 septembre 2020, au stade provincial Sangoulé-Lamizana du Sourou, le club de « Kolobakari FC » à celui de « Zouri Bia FC ». Et c’est Kolobakari FC qui l’a remporté par un but à zéro (1-0).

«Kolobakari FC » face à « Zouri Bia FC ». C’est l’affiche de la finale Maracaña de la première édition de la coupe de la solidarité de Tougan qui s’est déroulée, le samedi 26 septembre 2020, au stade Sangoulé-Lamizana. Au coup d’envoi les deux équipes, qui ont croisé les crampons à mainte reprises ont pris le temps de s’observer. Mais très vite les occasions de buts se sont enchainées du côté de « Zouri Bia FC ». Face à la ténacité du portier aucun tir cadré n’a échappé aux gants de Dénis Zerbo. Circulation de balles, passes bien ajustées, vitesse (…), « Zouri Bia FC » avait tout pour remporter cette finale. Mais hélas ! Du côté de « Kolobakari FC », les joueurs sont plus lestes, déterminés et plus pragmatiques. Quelques déchets dans la finition, mais rien n’a atténué leur rage de vaincre.

Et c’est juste à la reprise de la deuxième période, soit à la 21e minute que Nassirou Idrissou surprend la défense adverse et le gardien sur une frappe somptueuse à ras du sol. Il inscrit alors le seul but de la partie et offre une victoire à son club. Les vainqueurs repartent alors avec une enveloppe de 100 mille FCFA, un trophée, deux jeux de maillots et plusieurs prix spéciaux. Les finalistes malheureux, eux, se contentent de la somme de 70 mille FCFA, un jeu de maillots, un ballon et plusieurs cadeaux. Pour l’initiateur du tournoi, Sibiri Bitibaly, c’est une réussite. Il envisage de l’inscrire dans la durée. Débutée le 29 août dernier avec 16 équipes inscrites, la compétition a permis de renforcer l’esprit d’entraide, de solidarité et de favoriser le brassage entre les jeunes de la province.

Pour le patron de la cérémonie, l’ex-Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, actuel directeur général de la Caisse de dépôt et de consignation, la compétition visait a priori, à épanouir la jeunesse. « Le sport cultive les vertus de la vie en société, éduque à l’effort individuel et collectif, forge la ténacité. Des valeurs dont nous avons grand besoin dans un Burkina Faso en proie à l’insécurité », a indiqué M Thiéba.

C’est aussi l’occasion pour lui de sensibiliser à la solidarité et à la cohésion sociale. Pour le parrain, le directeur général du Centre de gestion des cités CEGECI, Yacouba Salouka, dans un contexte national de crise sanitaire, le sport est un excellent moyen pour maintenir les jeunes confinés. Le maire de la commune de Tougan, Edouard Zerbo, a salué l’initiative et précisé que le sport aide à cultiver l’esprit de persévérance et de résilience. Ce faisant, l’ex-Premier ministre a lancé séance tenante l’édition 2020 de la coupe communale de Tougan.

Wanlé Gérard COULIBALY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.