Marley d’or 2020 : Pour des élections apaisées

Pour le promoteur des Marley d’or, Madess, cette 7e édition des Marley d’or va en mission pour des élections sans violences.

La 7e édition des trophées « Marley d’or » aura lieu, le samedi 3 octobre 2020 à Ouagadougou, avec à l’affiche, plusieurs grands noms du reggae, Zêdess, Ima Hado, Jean Zoé, Joss Kezo.

Après six éditions réussies, les organisateurs de la distinction des artistes reggae dénommée « Marley d’or » entendent tenir le pari de la 7e édition. Pour ce faire, ils ont annoncé la tenue de l’évènement pour le samedi 3 octobre 2020 sur le site de Siao à Ouagadougou. L’édition 2020, selon le comité d’organisation dirigé par l’artiste Madess, qui est placé sous le thème : « Reggae pour des élections apaisées », entre en droite ligne dans la cadre de la période pré-électorale. De son avis, cette thématique est un engagement pour la paix au Burkina Faso.

Le promoteur Mahamadi Ouédraogo dit Madess a indiqué que ce rendez-vous annuel vise à promouvoir, non seulement la musique reggae, mais aussi de récompenser des artistes qui font de la musique reggae. Une initiative, a-t-il fait savoir, qui consiste à offrir plus de visibilité à ce genre musical « made in Burkina Faso ». Selon ses explications, la manifestation entend récompenser les meilleurs artistes de reggae dans plusieurs catégories. Il s’agit du Marley du meilleur album reggae ou Marley d’or, Marley du meilleur clip vidéo reggae, Marley du meilleur concert, Marley de la révélation reggae, Marley du meilleur interprète reggae, Marley d’honneur et du Marley de la meilleure émission reggae.

Cette édition va enregistrer la présence d’artistes ivoiriens tels que Joss Kezo, Kajeem, Mêlêkêni et nationaux à savoir, Zêdess, Nourat, Ima Hado, Ismo Vitalo, Folio le nuage, Jezy Kankelen et Founy Faya, Bass Mandelson et Jean Zoé.
Enfin, l’édition 2020 se déroulera sous le patronage du ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, le parrainage du ministre en charge du commerce, Harouna Kaboré et sous la présidence d’honneur de Apollinaire Compaoré, président du patronat burkinabè.

Achille ZIGANI
(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.