Mahamadi Kouanda: du CDP au CRP

Le Congrès pour la renaissance et le progrès (CRP), créé par Mahamadi Lamine Koanda (ex-cadre du CDP), a organisé une conférence de presse, le dimanche 4 octobre 2020 à Ouagadougou. A l’occasion, le nouveau parti a dévoilé ses ambitions.

Officiellement reconnu le 4 août 2020, le Congrès pour la renaissance et le progrès (CRP) va participer aux élections couplées du 22 novembre 2020. « Nous avons déposé 46 candidatures pour le compte des élections législatives. Quant à la présidentielle, nous attendons la publication par la CENI de notre liste des législatives, pour ensemble choisir de soutenir la meilleure personne pour diriger le Burkina Faso », a indiqué le président du nouveau parti, Mahamadi Lamine Kouanda, au cours d’une conférence de presse, le dimanche 4 octobre 2020 à Ouagadougou. Aux dires de celui-ci, le CRP est constitué en partie, de membres frondeurs du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) et se veut un parti politique qui répond, entre autres, aux aspirations de paix, d’unité, de cohésion sociale et de justice. M.Kouanda a ajouté que son parti aspire contribuer « avec fierté et détermination » à l’animation de la vie politique en vue de construire un meilleur Burkina Faso. « Nous avons voulu donner un autre visage à la démocratie à travers la création de ce parti, car elle n’est ni la bagarre ni la prolifération de propos mensongers, mais plutôt la clairvoyance pour être utile à sa société », a-t-il déclaré.
A la question de savoir pourquoi la dénomination de son parti est, à quelques mots près, similaire avec celle du CDP, le président du CRP a répondu qu’il faudrait aller au-delà de cette pensée pour comprendre qu’il a été membre fondateur de l’ex-parti au pouvoir. « Le CRP est un parti inclusif, qui ne sera pas gérer comme la maison de quelqu’un, mais comme un vrai parti», a-t-il fait savoir.

Adnan SIDIBE
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.