Mairie de Ouagadougou: SYCOTAX pour optimiser le recouvrement des impots

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a patronné la cérémonie de lancement officielle du système de collecte des taxes de la mairie de Ouagadougou, le jeudi 1er octobre 2020.

Dans le cadre du développement des stratégies de mobilisation de ses recettes, les autorités municipales de Ouagadougou se dont dotées d’une solution informatique dénommée Système de collecte des impôts et taxes (SYCOTAX). La plateforme a été lancée le 1er octobre 2020 en présence du chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré. Pour le maire de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé, SYCOTAX vise à combler le déficit fiscal et à faciliter le recouvrement des impôts et taxes au profit du budget communal. « Malgré, le potentiel économique de la ville, les recettes fiscales qu’elle mobilise chaque année demeurent faibles. Des écarts importants sont constatés entre les prévisions et les réalisations budgétaires », a-t-il fait savoir. Présentant les avantages du SYCOTAX, M. Béouindé a relever que le système permet entre autres de recenser et de localiser tous les contribuables, de simplifier le paiement des taxes et impôts par les contribuables et de dématérialiser la monnaie par l’utilisation des Terminaux de paiement électronique (TPE). « En plus, cette systématisation est une aubaine pour éliminer les risques de fraude, au besoin, la transparence et la traçabilité des paiements », a-t-il poursuivi. Le technicien-auteur du projet, Eric Niaméogo, a précisé qu’en cas de déplacement, les références du contribuable demeurent toujours dans les bases des données. Le maire a soutenu également que la digitalisation est une réponse à une recherche d’efficacité dans le processus de recouvrement. L’acquisition de SYCOTAX  s’inscrit dans le volet 6 dont l’objectif stratégique est l’optimisation du budget communal du programme du conseil municipal. Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, s’est réjoui de la modernisation de la collecte des ressources communales. « Je note avec intérêt que « SYCOTAX » s’ouvrira aux associations et aux personnes physiques qui se plieront aux conditions définies pour faire partie des équipes d’agents collecteurs », a-t-il noté. Pour lui l’initiative de la mairie de Ouagadougou est une contribution à la mise en œuvre de l’axe 3 du Plan national de développement économique et social (PNDES) qui porte sur la
‘’ Dynamisation des secteurs porteurs d’économie et d’emplois ‘’. Il a remercié les acteurs qui ont œuvré à sa concrétisation. Le Premier ministre a encouragé les autres conseils municipaux à emboîter le pas de la modernisation du système de collecte des impôts.

Achille ZIGANI
(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.