Réhabilitation du stade municipal de Banfora : Daouda Azoupiou satisfait du niveau du chantier

La tribune solaire (en arrière-plan) est en plein chantier de réhabilitation.

Afin de constater de visu l’état d’avancement des travaux de réhabilitation du stade municipal, Daouda Azoupiou, ministre des Sports et des Loisirs, s’est rendu à Banfora le 2 octobre 2020. Il a rassuré que le stade sera prêt pour accueillir la finale de la coupe de l’Indépendance.

C’est précisément le 3 septembre 2020 que les travaux de la nouvelle pelouse du stade municipal de Banfora ainsi que les autres travaux de réhabilitation, ont été lancés par Kouara Apiou Joséphine, gouverneure de la région des Cascades qui a représenté le ministre en charge des sports au cours de cette cérémonie. Pour un délai consommé de 10%, Hermann Minougou, administrateur général de MRJF Constructions, a déclaré que son entreprise est à un taux d’exécution de 40 à 45%. A en croire Issa Blagna, Secrétaire technique chargé des infrastructures de sports et loisirs, le projet de réhabilitation du stade de Banfora porte entre autres le mur de la clôture, la construction de deux portiques dont un plus grand sur l’entrée principale et l’autre sur l’entrée des officiels.

En outre, il y a la réhabilitation de la tribune solaire ; la réalisation d’un réseau d’assainissement pour l’évacuation des eaux du stade; et la réalisation d’une pelouse. En ce qui concerne les travaux du terrain de football qui constituent le plus gros morceau de ce projet, il se compose d’une piste d’athlétisme ; du terrain lui-même qui sera en gazon synthétique avec un système complet de drainage muni d’un réseau de plus de 2000 m3. En plus du système de drainage, on aura des couches drainantes composées de quartz et de gravier latéritique pour permettre l’infiltration des eaux.

Le ministre des Sports et des Loisirs (3e à partir de la droite) a pu toucher du doigt le niveau d’exécution des travaux du stade de Banfora.

Au-dessus de toutes ces couches, il y aura une couche d’amortissement, un tapis de gazon ; un système de remplissage composé de sable très fin et tamisé; des granulés en caoutchouc ; et enfin les buts et leurs filets. Accompagné des autorités régionales et des structures techniques de son ministère, Daouda Azoupiou a souligné sa satisfaction du niveau d’exécution des travaux. «Nous avons pu constater que le chantier avance bien » ; s’est-il réjoui.

A l’écouter, ce niveau de réalisation atteint par l’entreprise, semble une surprise pour lui, au regard du retard enregistré dans l’implantation du chantier. Cependant, Daouda Azoupiou a exhorté d’une part, le bureau d’études à continuer la même vigilance dans le travail, et d’autre part, à l’entreprise de poursuivre dans la même dynamique. Par rapport à l’assurance donnée par l’entreprise et le bureau d’études, le ministre des Sports et des Loisirs a estimé que le stade municipal pourra abriter la finale de la coupe de l’Indépendance. Sur la question des plateaux omnisports qui n’ont toujours pas vu le jour à Banfora, Bérégadougou et Niangologo, Daouda Azoupiou a rassuré qu’ils seront réalisés en « année N+1 ».

Mamadou YERE

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.