Validation des candidatures à la présidientielle : la CENI à pied d’oeuvre

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé les travaux de validation des 23 dossiers de candidatures à l’élection présidentielle, le mardi 6 octobre 2020, à Ouagadougou.

23 candidats ont déposé leurs dossiers de candidature pour l’élection présidentielle du 22 novembre prochain. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a démarré, le mardi 6 octobre 2020, à Ouagadougou, les travaux de validation des dossiers desdites candidatures. Selon le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, les différents dossiers seront traités individuellement, c’est-à-dire que le comité de validation va vérifier si chaque dossier est complet, que toutes les pièces y figurent et sont conformes avant la validation. Il a ajouté que tous les candidats ou leurs représentants peuvent participer aux travaux de validation conformément aux textes.

« Celui qui n’est pas satisfait peut interjeter recours auprès du conseil constitutionnel », a-t-il souligné. D’après lui, à la fin des travaux, un rapport sera transmis « sans délai » au Conseil constitutionnel. « Ceux dont leurs dossiers seront retenus pourront se lancer dans la conquête du fauteuil présidentiel », a-t-il soutenu. La fin des travaux est prévue pour ce mercredi 7 octobre 2020. La publication de la liste provisoire est prévue pour le 10 octobre 2020.

Le Pr Abdoulaye Soma, président du parti Soleil d’Avenir et candidat à la présidentielle, s’est dit confiant pour son dossier. Il a confié avoir rempli toutes les conditions requises pour faire acte de candidature.

Alimatou COMPAORE
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.