Faso foot 4e journée : USFA # USO en attraction

Le coach de l’USO, Mousso Ouédraogo dit « Mourinho » s’attend à une rencontre difficile face au leader, l’USFA.

La traditionnelle conférence d’avant- match a été animée le jeudi 8 octobre 2020 à Ouagadougou par les entraîneurs et joueurs de l’ASFAY, AS SONABEL, USFA et USO.

L’opposition au sommet de la 4e journée du championnat national de football de première division mettra aux prises l’USFA et l’USO, ce dimanche 11 octobre. En conférence de presse d’avant-match hier jeudi, l’entraîneur adjoint de l’équipe militaire, Antoine Ilboudo, a annoncé que les choses vont aller très vite. La différence se fera sur les transitions a-t-il confié et l’équipe qui se projettera rapidement vers l’avant aura toutes les chances de s’en sortir.

Lui et ses hommes entendent mettre de la vitesse dans les contres pour espérer sortir vainqueurs de ce duel contre leur dauphin au classement qui n’a jusque-là pas encore encaissé de buts. « Naturellement nous venons pour gagner et si pour cela il faut marquer ce but nous comptons le faire», a signifié Antoine Ilboudo. La tête à penser des aigles de Larlé en est bien conscient de l’enjeu.

Pour le capitaine de l’USFA, Roger Sirima (bras croisés), il faudra être fort collectivement pour résister à l’USO

Pour Mousso Ouédraogo dit «Mourihno » le match s’annonce plus difficile que celui de la précédente journée remportée face au RCK. Pour lui, il faudra manœuvrer autrement contre cet adversaire d’un tout autre profil qui impose un défi physique remarquable et qui prend peu de risques dans sa moitié de terrain.

Les longues relances caractéristiques de l’USFA combinées à l’aisance technique de ses avants-centres peuvent s’avérer fatales pour des défenses distraites et le « Mou » dit se préparer en fonction de ces aspects.

Avant ce choc au sommet, l’ASFAY (12e) et AS SONABEL (3e) s’affronteront pour le compte de cette journée samedi au stade du 4-Août à partir de 15h30. La concentration est le maître-mot dans le camp des « Yennengistes » à la veille de cette confrontation contre «une très bonne équipe » aux dires du coach adjoint, Albert Bambara. «Dans un match il y a toujours des rounds d’observation et en fonction, s’il y a des changements à opérer nous le ferons. Dans tous les cas, ce sera un match ouvert entre deux entraîneurs chevronnés », a-t-il indiqué.

Mohamadi Bagué qui sort de deux victoires et d’un match nul prévoit s’appuyer sur les acquis pour reproduire les mêmes performances aux dépends de l’ASFAY. Cette envie de faire mal aux « vert et or » ne doit cependant pas leur faire perdre de vue la nécessité de rester vigilants pour éviter toute surprise désagréable, a nuancé le technicien. Qu’à cela ne tienne, le spectacle sera palpitant, foi du coach.

Voro KORAHIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.