Conseil de discipline du ministère de l’Education nationale : Bassolma Bazié reconnu coupable, mais pas sanctionné !

Le conseil de discipline du ministère en charge de l’Education nationale a reconnu Bassolma Bazié coupable de “refus d’exécuter” le volume horaire dû conformément à l’emploi du temps établi par le censeur du lycée Philippe-Zinda-Kaboré. Pour autant, il n’a pas écopé d’une sanction.

Le professeur certifié en Sciences de la vie et de la terre (SVT) au lycée Philipe-Zinda-Kaboré et secrétaire général de la Confédération générale des travailleurs du Burkina (CGT-B), Bassolma Bazié, a été reconnu coupable par le conseil de discipline du ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la promotion des langues nationales, pour refus d’exécuter le volume horaire dû conformément à l’emploi du temps qui a été établi pour lui par le censeur du lycée Philippe-Zinda-Kaboré. Toutefois, le conseil de discipline n’a pas pris de sanction à son encontre.

Mais dans la lettre de notification à l’intéressé, le ministre de tutelle, Stanislas Ouaro, a invité M. Bazié à éviter dorénavant “tout acte contraire à la déontologie de la profession enseignante et au respect des instructions données par sa hiérarchie”. Le SG de la CGT-B a comparu, le 21 septembre dernier, devant le conseil de discipline du ministère en charge de l’éducation nationale. Il avait été convoqué et entendu pour « refus d’exécuter le volume horaire ». Concrètement, il lui était reproché de dispenser trois heures de cours sur les 18 prévues par les textes. Conformément aux dispositions de l’article 39 du décret n°98-375/PRES/¨M/MFPRE/MEF du 15 septembre 1998 portant attributions, composition, et fonctionnement des organes consultatifs de la fonction publique, le conseil de discipline du ministère de l’Education nationale l’avait entendu. Me Prosper Farama avait assuré la défense de M.Bazié.

Abdel Aziz NABALOUM
emirathe@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.