Prix africain de développement: Le PDG de Baiwa, Moussa Sawadogo, lauréat du prix du meilleur artisan du secteur du commerce

La 15e édition du Prix africain de développement (PADEV) s’est déroulée du 11 au 13 octobre 2020, à Kigali, la capitale du Rwanda. A l’occasion, l’homme d’affaires burkinabè, PDG de la compagnie d’import-export dénommé Baiwa trading company, Moussa Sawadogo, a reçu le prix du meilleur artisan du secteur du commerce.

Le sérieux et le sens des affaires du PDG de la compagnie d’import-export, Baiwa trading company, basée à Yiwu en Chine, Moussa Sawadogo ont été salués à l’occasion de la 15e édition du Prix africain de développement (PADEV) qui s’est tenue du 11 au 13 octobre 2020, à Kigali, au Rwanda. Il a reçu le prix du meilleur artisan du secteur du commerce. Depuis la création de son entreprise en 2009, Moussa Sawadogo s’est évertué à faciliter les échanges commerciaux entre les Africains (Burkinabè en particulier) et les Chinois.  Après cinq années d’apprentissage auprès d’un patron malien installé dans la ville commerciale de Yiwu et flairant le potentiel que représentaient les commerçants burkinabè qui venaient en Chine, M. Sawadogo a travaillé à créer un climat de confiance entre les hommes d’affaires chinois et ses compatriotes pour faire fructifier son entreprise. Avec une expertise reconnue en matière de logistique, Baiwa trading Company, s’est imposée de nos jours dans toute l’Afrique, puisque ses partenaires commerciaux se recrutent dans bon nombre de pays du continent et ailleurs. Le prix du meilleur artisan du secteur du commerce qui vient de lui être décerné est le couronnement de tous ses efforts et de la confiance dont Moussa Sawadogo jouit auprès de ses collaborateurs. « Ce prix est le témoignage que le travail bien fait permet de récolter des fruits. Je considère cette distinction comme un encouragement à poursuivre le même élan avec sérieux et rigueur », a déclaré le lauréat. Il a exprimé sa gratitude aux initiateurs du PADEV qui ont pu remarquer le travail qu’il fait. A ses collaborateurs, il a laissé entendre que le prix a été obtenu grâce à leurs efforts collectifs.  Très présent dans le social au Burkina Faso, Moussa Sawadogo, avait répondu favorablement à l’appel à la solidarité lancé par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, lors des premières heures du coronavirus.  A l’occasion, il avait offert 27 millions de F CFA et des milliers de masques au ministère de la santé pour lutter contre la pandémie.

Le Prix Africain de Développement a vu le jour en 2006 à Abidjan sur l’initiative d’organisations de la société civile de 12 pays africains réunis autour de la Fondation 225 du Burkina Faso et de Safam Com International de la Côte d’Ivoire. L’objectif est de contribuer à booster le développement des pays africains, à travers l’instauration d’une culture du travail, du mérite et de l’excellence. La première édition de la cérémonie de remise de cette distinction aux lauréats s’est déroulée à l’hôtel du 2 Février 2007 à Lomé, au Togo.

Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.