Représentativité des femmes au parlement : une session de coaching pour les candidates aux législatives

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) organise, du 14 au 16 octobre 2020 à Koudougou, un atelier de formation au profit des femmes candidates aux élections législatives du 22 novembre prochain.

La faible représentativité des femmes à l’Assemblée nationale du Burkina Faso constitue une préoccupation majeure pour le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Pour changer la donne, l’organisme onusien organise, en partenariat avec le National démocratic institute (NDI), une session de coaching des femmes candidates aux élections législatives du 22 novembre 2020. Les travaux ont débuté, le mercredi 14 octobre, à Koudougou. Environ une cinquantaine de femmes venues de plusieurs provinces prennent part à la formation, prévue pour durer trois jours avec pour objectif se faire élire députée au soir du scrutin. Selon la représentante du PNUD, Stéphanie Andersen, l’activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’appui aux processus électoraux de 2019-2021, notamment dans sa composante 4 qui vise à accroître la participation politique des femmes de manière générale et favoriser leurs accessions à l’Assemblée nationale et à la prise de décision de manière plus spécifique. « La session de coaching de ce jour a pour objectif de renforcer les capacités des femmes candidates dans plusieurs thématiques en vue de les préparer au processus et d’assurer une participation inclusive et efficace aux élections de novembre 2020 », a-t-elle précisé. S’adressant aux candidates, Mme Andersen a estimé que leur présence témoigne de l’intérêt qu’elles attachent à la promotion de l’égalité des genres et à la construction d’une meilleure
participation féminine à la vie politique.

Saluant la volonté politique du Burkina Faso d’améliorer le statut de la femme, la représentante du PNUD, a rappelé certaines réformes opérées par le gouvernement en faveur des femmes. Il s’agit, entre autres, des textes de lois portant fixation de quota et modalités de positionnement des candidates et des candidats aux élections législatives et municipales ainsi que de son décret d’application. Malgré ces avancées, le chemin à parcourir reste encore parsemé de plusieurs défis à relever pour aller vers la parité homme-femme, selon Stéphanie Andersen. « La représentation des femmes dans les instances décisionnelles au Burkina Faso est en deçà du minimum exigé par les standards internationaux, à savoir au moins 30% », a-t-elle fait savoir.

Conduire la campagne

Pour le coordonnateur sous régional des programmes de sécurité/ Sahel au NDI, Abdoulaye Koné, l’amélioration de la participation des femmes à la vie politique passe par leur accession aux sphères de décisions. « Si les femmes réussissent à gagner des sièges à l’Assemblée nationale, il y aura une amélioration de la participation politique des femmes dans les sphères de prise de décision, les lois au niveau du Parlement seront portées par les hommes et les femmes dans un élan d’équit,é d’inclusivité et la gouvernance sera plus
efficiente », a-t-il indiqué.

Les travaux se déroulent sous forme de communications, suivies d’échanges. Le cadre légal et institutionnel au Burkina, la préparation et l’organisation de la campagne électorale et sa conduite sur le terrain, la communication ainsi que les rôles et responsabilités de la candidate aux différentes étapes du processus électoral. La formation est assurée par une équipe composée d’experts du Burkina Faso et formatrices venue de pays comme le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire etc. Le représentant du NDI a remercié tous les partenaires financiers (Danemark, Coopération suisse, Coopération suédoise, l’Union européenne) pour leur appui constant au renforcement de la démocratie, en particulier pour leur soutien à la promotion politique des femmes. Des ateliers similaires se tiennent également dans d’autres régions du pays à savoir Ouahigouya, Tenkodogo, Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

Beyon Romain NEBIE
beynebie@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.