Promotion du Faso Dan Fani : Les tisseuses reconnaissantes à leur ministre de tutelle

Le ministre en charge de l’artisanat, Harouna Kaboré, recevant un cadeau de reconnaissance des premiers responsables de la Fédération des tisseuses.

La Fédération nationale des tisseuses du Burkina Faso a témoigné sa gratitude au ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, pour son soutien constant au développement du sous-secteur tissage du pagne Faso Dan Fani, le mercredi 21 octobre 2020.

La Fédération nationale des tisseuses du Burkina Faso est satisfaite de la contribution du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat à la promotion du port du Faso Dan Fani (FDF) pendant ces cinq dernières années. Dans ce sens, elle a rencontré son ministre de tutelle, Harouna Kaboré, le mercredi 21 octobre 2020 pour lui traduire sa reconnaissance. A cette occasion, les tisseuses ont exprimé leurs remerciements à l’endroit du gouvernement et au peuple burkinabè qui a cru en elles et les efforts qu’ils consentent pour la promotion du Faso Dan Fani, tant au national qu’au-delà des frontières.

La présidente de la Fédération nationale des tisseuses du Burkina, Justine Kafando, a affirmé qu’elles sont là, pour faire le bilan de tout ce que le gouvernement a fait à travers le ministère du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat pour les tisseuses du Burkina et lui traduire leur reconnaissance. Le ministre du Commerce, a-t-elle indiqué, a beaucoup fait pour nous à travers la labélisation du Faso Dan Fani, la protection de plus de 400 motifs FDF. Aussi, l’acquisition de plus de 3000 métiers performants, et l’acquisition des commandes de pagnes pour les fêtes nationales. « Mais, nous demandons aujourd’hui des métiers encore plus performants, à base large, qui pourront produire plus et à la fois rapidement. Et il nous faudra des formations pour pouvoir travailler sur ces métiers.

Il faudra également réduire le coût du fil », a-t-elle recommandé. Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, a remercié la fédération pour avoir initié cette cérémonie de reconnaissance, de plaidoyer et de bilan de ce que l’ensemble des acteurs ont eu à faire dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES. Le ministre a réaffirmé l’engagement de son département et du gouvernement à œuvrer davantage dans la promotion du FDF.

Malata COULDIATI
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.