An VI de l’insurrection populaire : Le Premier ministre rend hommage aux martyrs

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a salué la mémoire des compatriotes tombés pour la restauration de la démocratie.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, représentant le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a déposé le vendredi 30 octobre 2020, une gerbe de fleurs au monument dédié aux héros nationaux. Ce, dans le cadre de la commémoration de l’an VI de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du putsch du 16 septembre 2015.

Pour la VIe année consécutive, la Nation burkinabè est reconnaissante à ses héros tombés les 30 et 31 octobre 2014 et lors du putsch du 16 septembre 2015. Le 31 octobre 2020, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, représentant le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a déposé une gerbe de fleurs au monument dédié aux héros nationaux. Ce, en présence des blessés de l’insurrection populaire et du coup d’Etat, des parents des victimes, des membres du gouvernement et d’autres invités.

Le chef du gouvernement a traduit la reconnaissance de la nation aux martyrs tombés ou blessés et réitéré le soutien de l’exécutif aux familles endeuillées. Retentissement de la sirène, une minute de silence, sonnerie aux morts, hymne national, ont ponctué cette cérémonie. «Six ans après ces tragiques évènements, le devoir de mémoire commande que nous marquions un arrêt pour leur rendre un vibrant hommage et leur dire que toute la Nation est reconnaissante pour le sacrifice suprême qu’ils ont consenti pour une cause juste », a souligné le Premier ministre.

Pour lui, le Monument aux Héros nationaux est chargé d’histoire et de symboles pour le Burkina Faso. Le président de l’Union des familles des martyrs de l’insurrection populaire, Victor Paoulabou, a remercié le peuple burkinabè qui a toujours gardé en mémoire leurs enfants tombés. Toutefois, il a déploré la lenteur de la justice dans les dossiers des victimes de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014.

Gaspard BAYALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.