Interview du candidat Zéphirin Diabre

1. Qu’est-ce qui vous a motivé à briguer la magistrature suprême ?

Si je suis à nouveau au cœur de ce combat, c’est parce que j’ai la conviction que je peux rassembler tous mes compatriotes autour des aspirations actuelles : la victoire contre le terrorisme, la réconciliation nationale, la construction d’une nouvelle économie, le partage équitable des fruits de la croissance, la gestion vertueuse des deniers publics, le dialogue franc et respectueux avec les acteurs sociaux, la provision des services sociaux de base, l’épanouissement des femmes et des jeunes.

2. Si vous êtes élu, quelles réponses allez-vous apporter aux difficultés dans les domaines suivants :

Terrorisme

Mes pensées et ma solidarité vont d’abord aux familles endeuillées. C’est également le lieu de rendre un vibrant hommage à nos Forces de Défense et de Sécurité (FDS) qui sont en première ligne dans la lutte contre le terrorisme, dans des conditions extrêmes, prêtes au sacrifice suprême à chaque instant. Nous ne pouvons pas continuer à trouver des excuses faciles à la faillite évidente du Président candidat sortant. Notre politique de lutte contre le terrorisme consacrera un nouveau départ post-insurrectionnel en toute sécurité. La mémoire de nos martyrs FDS et civils, le souvenir de nos ancêtres et l’avenir de nos enfants scellent le pacte qui nous oblige à neutraliser les terroristes et à décourager tous nos ennemis.

Santé

Toutes les failles et insuffisances régulièrement dénoncées par les travailleurs et toujours reniées par ce régime ont été mises à nu avec l’avènement de la crise sanitaire de la COVID-19. La gestion cloisonnée et approximative de la pandémie de la COVID-19 excluant le système classique de prise en charge sanitaire a mis à nu les limites de l’offre sanitaire.

Cette situation a créé une rupture de confiance entre autorités et populations qui remettent en cause la véracité de la maladie.
Pour nous, aucun Burkinabè ne doit mourir par manque ou insuffisance de soins. Par conséquent, nous allons mettre en place un système de santé adapté et efficace de sorte que chaque Burkinabè puisse accéder à un niveau de soins acceptable.

Education

Notre vision en matière d’éducation et de formation est que le Burkina Faso dispose d’un système éducatif performant et inclusif qui forme des citoyens patriotes, responsables, producteurs et créatifs qui contribuent au développement socio-économique du pays. Pour nous, l’éducation est un des piliers de notre appartenance à un même Etat. A ce titre, toutes nos actions seront orientées vers cet objectif.

Nous entendons par éducation, l’action de développer chez le Burkinabè, le Burkind’lim qui est un ensemble de valeurs et de connaissances, d’aptitudes et de compétences physiques, artistiques, intellectuelles et scientifiques en vue de lui assurer sa socialisation, son autonomie et sa participation au développement économique, social et culturel du Faso.

Emploi

Mon objectif est d’atteindre un rythme annuel de recrutements dans l’administration publique compris entre 12 000 agents publics par année, soit 60 000 agents publics en cinq années. En attendant que les jeunes diplômés trouvent un emploi, je ferai en sorte que l’Etat puisse bénéficier de leur savoir et ainsi leur permettre d’avoir une expérience à valoriser à travers la mise en œuvre d’un programme « un jeune diplômé, un stage ».

Corruption

Les auteurs avérés de délit d’apparence seront poursuivis et sévèrement sanctionnés. Je mettrai fin à l’impunité et je soutiendrai les citoyens et le pouvoir judiciaire dans la recherche de la vérité et de la justice sur tous les crimes, sans exception, qui ont endeuillé et terni l’image de notre chère Patrie.

Eau et assainissement

Notre ambition est d’assurer à chaque Burkinabè un accès de proximité à l’eau potable en quantité suffisante et à un cadre de vie assaini. Nous allons œuvrer à un transfert effectif des ressources et des compétences en matière d’eau et d’assainissement aux collectivités territoriales et tout en les impliquant fortement dans la maîtrise d’ouvrage dans les compétences transférées.

Autonomisation de la femme

Faire de l’égalité des chances hommes-femmes un facteur de développement harmonieux. Mieux, une banque sera créée et dédiée aux femmes.

Monde rural
(agriculture, élevage)

L’agriculture constitue l’un des piliers majeurs de l’économie burkinabè. Pour nous, il faut une révolution agricole qui vise deux grands objectifs : satisfaire les besoins alimentaires des ménages en céréales, c’est-à-dire assurer une autosuffisance alimentaire en céréales ; fournir la matière première nécessaire pour alimenter l’industrie agroalimentaire dans la perspective de la révolution industrielle.
A cet effet, il sera mis en place une politique intégrée de développement de l’agriculture et de l’élevage sur la base d’une priorisation des objectifs à atteindre tout en valorisant les avantages comparatifs de chaque sous-secteur.

3. Pourquoi c’est vous que les électeurs doivent choisir ?

Zéphirin DIABRE : Sous la gouvernance du régime sortant, vous vous êtes rendu compte de la « grave erreur commise en 2015 » au vu de l’incapacité notoire du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) à assurer notre sécurité et le développement pour tous. C’est pourquoi, j’invite les Burkinabè à corriger l’erreur de 2015 en m’accordant le 22 novembre 2020 leur confiance pour la conduite de notre grande Nation en construction.

4. Quelles sont les trois (3) premières décisions que vous prendrez une fois au pouvoir ?

Une fois au pouvoir, je tacherai à réduire drastiquement le train de vie de l’Etat. Pour assurer la paix, la cohésion sociale et le développement économique et social, je vais engager la réconciliation nationale afin d’entamer la lutte contre le terrorisme dans la sérénité.

Ensuite, des décisions seront prises pour désamorcer la bombe foncière et nouer un dialogue franc, respectueux avec les partenaires sociaux.
Enfin, des moyens adéquats seront pris au profit de nos forces de défense et de sécurité afin de reconquérir les territoires occupés par les groupes armés pour ensuite permettre à mes compatriotes déplacés de regagner paisiblement leurs villages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.