Message de campagne du Regroupement d’indépendants Sidwaya

« Sidwaya » pour marquer la rupture et impulser le développement à la base

« Sidwaya » est un regroupement d’indépendants qui a vu le jour le 27 avril 2019 et officiellement reconnu le 31 aout 2020 sous l’impulsion de compatriotes burkinabé, animés d’une volonté de rompre avec une gouvernance élitiste qui ne prend pas suffisamment en compte les 78% des populations rurales. Or, ces représentants, dits de l’élite, sont parfois déconnectés des réalités que vivent ces populations : besoins de soins médicaux, besoins cruciaux en éducation, des préoccupations de désenclavement, besoins de quiétude et de paix sociales, etc.

Pourtant, ce sont les mêmes populations qui constituent la majeure partie de l’électorat. Face à une telle situation, il y a lieu d’opérer un changement.
C’est fort de ce constat qu’est né le Regroupement d’Indépendants, dénommé « Sidwaya ». Il prône une autre manière de faire la politique.
Cette nouvelle façon consiste d’abord, et avant tout, en un discours de vérité aux populations, un langage de respect, loin des promesses fallacieuses et autres attitudes de dénigrements et d’injures.

C’est d’ailleurs pour cette raison que pour ces législatives, les listes de Sidwaya sont, quasiment, constituées de candidats pris au niveau local. Car, qui mieux que les populations, elles-mêmes, pour identifier leurs besoins et planifier le processus de recherche de solutions aux difficultés qu’elles vivent au quotidien ?
Sidwaya se pose donc comme une offre politique pour mettre fin aux votes sans suite et aux attentes vaines des populations. Pour ce faire, dans chaque circonscription électorale où se présente Sidwaya, c’est la volonté des populations qui passe par-dessus tout.

Pour les législatives du 22 novembre 2020, Sidwaya est en compétition dans les circonscriptions électorales ci-après : le Bam, le Kadiogo, le Zondoma, le Mouhoun, le Boulkiemdé, l’Oubritenga, le Kourittenga, le Koulpélogo et la liste nationale.
L’emblème de Sidwaya est constitué de quatre (04) cases dans un cercle dans lequel, se trouvent des femmes et des hommes. Ces éléments symbolisent l’Union et l’Entente, valeurs fondamentales pour un mieux-être des membres d’une communauté humaine. La Colombe survolant les cases, symbolise la paix et la sécurité au Burkina Faso (mises à rude épreuve depuis quelques années).

L’épi de mil et la poule représentent l’agriculture et l’élevage, secteurs prioritaires et pourvoyeurs d’emplois au Burkina Faso. Le Soleil représente l’avènement d’une nouvelle ère, l’ère de Sidwaya, qui signifie l’ère de la vérité. L’arbre, lui, symbolise la nature ; il doit être protégé pour les générations futures.

Les populations sont invitées à voter massivement dans les circonscriptions électorales où Sidwaya présente des candidats pour impulser un développement à la base. Sidwaya a pour devise : Unité-Paix-Sécurité. Vive le Burkina Faso !

Le Mandataire
Ousséni OUERMI
Chevalier de l’Ordre National

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.