Election présidentielle 2020 : « Notre priorité est de renforcer les plateaux techniques de soins », Tahirou Barry

En campagne pour la présidence du Faso, Tahirou Barry, candidat du Mouvement pour le changement et la renaissance, a visité la clinique Notre-Dame de la paix et le Centre Delwendé de Sakoula, le mardi 3 novembre 2020 à Ouagadougou. A l’occasion, il a décliné ses promesses électorales relatives à la santé.

Le Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR) dit accorder une place de choix à la santé des populations et à la préservation de la solidarité entre les Burkinabè, dans sa vision politique. A l’occasion de la campagne présidentielle, Tahirou Barry, en lice pour la conquête du palais de Kosyam, l’a fait savoir le mardi 3 novembre 2020 au cours d’une visite à la clinique Notre-Dame de la paix et au Centre Delwendé de Sakoula. À l’issue de la tournée, le candidat du MCR a déploré la situation sanitaire du pays. Pour lui, il est inconcevable que pour une population de 20 millions d’habitants, le pays ne dispose que d’une vingtaine de scanners et de deux IRM pour les diagnostics de pathologies. Face à « cet état comateux » dans lequel se trouve le système de santé burkinabè, M Barry a rassuré que son projet de société demeure la solution. Il faut, a-t-il confié, impérativement apporter un plan urgent de sauvetage qui va renforcer les plateaux techniques de soins. Au lieu de procéder à des évacuations sanitaires à coût de milliards, a-t-il poursuivi, Barry propose d’investir ces ressources dans le secteur de la santé sur le plan national. « Notre plan prendra en compte les structures privées de soins qui éprouvent des difficultés. Dans ce sens, notre volonté est de travailler à ce que l’Etat accompagne les cliniques à travers des subventions et des facilités d’obtention des crédits auprès des institutions financières », a signifié le candidat. La démarche du MCR a été saluée à sa juste valeur par le responsable de la clinique, le Docteur Jean Baptiste Ouédraogo. « C’est la première fois que je vois un candidat venir vers nous pour s’imprégner de nos conditions de travail. Je me réjouis qu’il ait intégré le secteur de la santé dans son projet de société comme une priorité car c’est la base de tout développement », a-t-il indiqué.
Tout comme la santé, le parti de Tahirou Barry a inscrit dans son programme la promotion et la préservation de la solidarité entre les Burkinabè. D’où sa présence au Centre Delwendé de Sakoula qui accueille de vieilles personnes abandonnées ou persécutées. De l’avis de M. Barry, il est important pour son parti de venir témoigner son élan de solidarité et d’accompagnement aux pensionnaires du Centre. Car, dit-il, toute nation a une âme et celle du Burkina Faso est la solidarité.
« Nous estimons que l’état de ces personnes n’est pas acceptable. Nous avons chacun une mère et personne ne souhaite avoir sa génitrice dans de pareille situation de diabolisation », a-t-il relevé. Pour joindre l’acte à la parole, la délégation du MCR a remis aux responsables, des vivres constitués de sacs de riz, de bidons d’huile et de savon. M. Barry a, à l’occasion, encouragé la responsable du Centre et son équipe qui se battent inlassablement pour offrir un minimum de bien-être social à ces personnes en difficulté.
Un geste apprécié par la responsable du Centre, la sœur Vicknessn Muleya.
« Nous remercions le candidat pour son accompagnement qui va soulager les 193 pensionnaires (dont 5 hommes) du centre. Nous sommes heureux de savoir que des Burkinabè viennent en aide à d’autres Burkinabè en détresse », s’est-elle réjouie.
Le candidat est reparti avec le soutien des pensionnaires du Centre qui lui ont souhaité bonne chance.

Abdoulaye BALBONE

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.