Eddie Komboïgo pour la paix et le retour des exilés

Le lundi 2 novembre 2020, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) était sur le terrain du Collège Saint-Philipe de Koupèla pour son meeting au Kourittenga, dans le Centre-Est, avec à sa tête, son président Eddie Komboïgo.

En présence de ses militants, Eddie Komboïgo promet la résolution du problème de l’insécurité et prône le retour des exilés du Faso tels que Blaise Compaoré et Salif Kaboré. Il a aussi laissé entendre qu’il a au cœur de son programme, la jeunesse, la gent féminine, le développement de l’entrepreneuriat : « jeunes, vous êtes au cœur de mon programme, femmes vous êtes au cœur de mon programme, agriculteurs vous êtes au cœur de mon programme. Je n’ai pas besoin qu’on me rende compte, je connais vos problèmes » a t-il martelé. En plus, il souligne que son désir d’être au pouvoir n’est pas dicté par un souci de vengeance mais pour sauver son peuple de sa misère actuelle : « nous ne cherchons pas le pouvoir pour le pouvoir, nous ne cherchons pas le pouvoir pour nous venger. Blaise a cédé parce qu’il ne voulait pas que du sang se verse à cause de lui ».

Le Kamb-Naaba de Pouytenga a pris la parole au nom des vieux et vieilles du Kourittenga, pour exhorter la population à voter CDP s’ils espèrent la paix qui caractérisait la gouvernance de Blaise Compaoré : « nous ne dormons plus, nous n’avons plus la joie parce que pendant les 27ans de règne du CDP, nous n’avons jamais vu ce qui se passe actuellement. Jeunesse du Kourittenga, je vous exhorte à voter pour le camarade Eddie Komboïgo. Quant à la présidente des femmes du CDP du Kourittenga, elle souligne que l’insécurité empêche les femmes de mener leurs activités. Ainsi, elle demande à Eddie Komboïgo une fois au pouvoir, de se souvenir des femmes : « nous sommes contentes que Eddie Komboïgo ait accepté de chercher le pouvoir au nom du CDP. Nous sommes contentes de lui parce que le CDP au pouvoir est synonyme de paix, d’entente. Voyez la misère dans laquelle baigne le pays. Nous allons vous voter afin que vous puissiez nous aider à résoudre le problème d’insécurité qui nous empêche de voyager à volonté pour mener à bien nos activités commerciales »

Amédée W. SILGA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.