Gilbert Ouédraogo promet de restaurer la sécurité dans le Bam

Le candidat à l’élection présidentielle de l’ADF- RDA, Me Gilbert Ouédraogo, s’est lancé, le 3 novembre 2020, à la conquête de l’électorat du Bam. Il a présidé une assemblée générale des militants de son parti dans le cadre des élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020 à Kongoussi.

Les militants de l’ADF-RDA de Kongoussi ont concocté une assemblée générale aux allures d’un meeting pour accueillir Me Gilbert Noël Ouédraogo, premier candidat présidentiable à faire une sortie dans le Bam. Sans tarder, le candidat du parti de l’éléphant a invité les militants et sympathisants de son parti à resserrer les rangs et en votant massivement à sa faveur afin d’assurer un véritable changement au Burkina Faso. S’attaquant au bilan du président Kaboré, notamment sur la crise sécuritaire, le «marasme économique» et la maladie à Coronavirus, il a déclaré qu’il œuvrera à résoudre ces préoccupations pour assurer le plein épanouissement des populations de la province du Bam. « Il y a cinq ans, vous aviez confié les destinées du pays à un homme. Celui-ci a pris l’engagement de vous garantir la sécurité et la paix sociale. Mais vous avez été, à un moment donné, contraints de vivre une situation de crise humanitaire liée à l’insécurité. En plus de cela, la COVID-19 s’est invitée dans la vie des populations. Toutes ces situations, en plus du marasme économique que traverse le pays, doivent être inversés et nous sommes votre alternative», a soutenu Me Gilbert Ouédraogo.

20 milliards d’investissement pour les femmes et les jeunes

Me Ouédraogo a promis de mettre fin à l’insécurité pour permettre un retour des populations déplacées dans la paix, s’il est élu président. Aussi compte-t-il investir 20 milliards F CFA au profit des jeunes et des femmes de la région dans son programme.
Les représentants des femmes, des jeunes, des coutumiers, ainsi que les deux candidats du parti aux élections législatives lui ont exprimé leur soutien.

Elections législatives de l’ADF RDA au Bam

Boukaré Kinda, directeur provincial de la campagne et candidat aux législatives n’a pas manqué de faire les éloges du président du parti et de son défunt père, Gérard Kango Ouédraogo. Un autre candidat du parti de l’éléphant, Maxime Sawadogo, par ailleurs deuxième adjoint au maire de la commune de Kongoussi, a critiqué la gestion du président Roch Marc Christian Kaboré, estimant que la gouvernance des cinq dernières années a été entachée de «mensonge» et de «duperie». Par exemple, Maxime Sawadogo a cité le bitumage de la route Ouagadougou-Kongoussi et la reconstruction du Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Kongoussi. «La route Ouagadougou-Kongoussi est en mauvais état (…). Mais à l’approche des élections, on se précipite pour poser des actes comme si on se souciait de la population », a-t-il fustigé. Il a invité les participants à l’assemblée à voter pour le candidat Gilbert Noël Ouédraogo le 22 novembre 2020 s’ils veulent «mettre un terme à la démagogie et à la mal gouvernance» au Burkina Faso. La rencontre a pris fin par la présentation des candidats du Bam aux élections législatives et la visite du siège de L’ADF-RDA à Kongoussi.

Asmado RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.