Résilience économique des femmes et des jeunes

Le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, a présidé le lancement du projet : « Production et transformation pour une résilience économique des femmes et des jeunes de la région du Centre-Est (PTRE-FJ) », le mardi 27 octobre 2020 à Tenkodogo.

Le projet « Production et transformation pour une résilience économique des femmes et des jeunes de la région du Centre-Est (PTRE-FJ) », financé à hauteur de 655 955 000 FCFA par l’Agence belge pour le développement (Enabel), s’inscrit dans un programme plus large intitulé : « Appui au développement d’un entrepreneuriat inclusif et durable dans la région du Centre-Est » et couvre la période 2019-2023. Il consiste à offrir des produits compétitifs à des marchés de niche d’une part et à promouvoir l’inclusion des jeunes, des femmes et l’équité entre les acteurs économiques dans les Chaînes de valeurs agricoles (CVA), d’autre part. Le projet a été lancé, le mardi 27 octobre 2020 à Tenkodogo, au cours d’un atelier présidé par le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo. Il s’est agi de partager avec les parties prenantes et les autorités locales, des informations sur les contours du projet notamment le démarrage effectif des
activités du projet, la contribution de la Coopération belge au développement du Burkina Faso et de la présentation les principales actions et activités du projet.
Selon le gouverneur Antoine
Ouédraogo, ce projet va améliorer substantiellement les revenus du monde rural à travers son accompagnement dans la production, la transformation et la commercialisation des cultures et des Produits forestiers non ligneux (PFNL). Il a indiqué que le sésame, le soja, le karité, le neem et le balanitès ciblés par le projet présentent de réelles potentialités de développement de marché au niveau de la région et sur le plan national. Antoine Ouédraogo a fait savoir que l’évolution de la production du sésame et du soja entre 2015 et 2019 est passée de 18 344 tonnes (t) à 34 615 t, soit une hausse de 89%. Quant au soja, sa production est passée de 4 262 t à 6 219 t, soit une hausse de 46% pour la même période. « Ces évolutions placent le Centre-Est au 4e rang sur le plan national pour le sésame et le soja et ouvrent des perspectives sérieuses pour la création de chaînes de valeur solides », a confié M. Ouédraogo. A en croire les responsables du projet, les bénéficiaires directs sont composés de 4 944 entrepreneurs urbains et ruraux, 154 entreprises de coopératives agricoles dans les chaînes de valeur visées et 3 044 femmes et jeunes actifs dans les Petites et moyennes entreprises et Petites et moyennes industries (PME/PMI). Si pour le directeur du bureau régional Afrique de l’Ouest de Rikolto, Amado Tapsoba, les acteurs dans les chaînes de valeur vont profiter des opportunités de marchés de niche pour vendre des
produits de qualité générateurs de revenus et améliorer leurs conditions de vie, pour la représentante de Enabel, Edwige Zongo/Koudougou, le projet qui est mis
en œuvre spécifiquement au Centre-Est répond aux
critères du développement entrepreneurial.
Elle a ajouté que le
PTRE-FJ va offrir une nouvelle perspective pour les filles et les fils de la région. Il contribuera à terme, a-t-elle indiqué, à apporter des changements appréciables de relations commerciales gagnant-gagnant entre acteurs des chaînes de valeur, l’accès au crédit et la professionnalisation des organisations paysannes. Le gouverneur Antoine Ouédraogo a, à cet effet, exhorté les services déconcentrés dont leur rôle est aussi déterminant, à une synergie d’actions et une combinaison des efforts pour accompagner et appuyer les acteurs à tous les niveaux, afin de concourir à une réussite totale dans la mise œuvre du projet dans la région. En rappel, le projet est mis en œuvre par un consortium composé de Trias, Rikolto, ADIMA et INTERSEB, pour une durée de trois ans dans la région du Centre-Est.

Bougnan NAON
naon_2021@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.