Projet de développement des connexions à l’électricité : Les zones non loties de Bobo-Dioulasso auront désormais le courant

Avec 3000 francs CFA l’on peut avoir un branchement au réseau électrique, selon le directeur de la SONABEL, Ahmed Baba Coulibaly.

La cérémonie de déploiement officiel du Projet de développement des connexions à l’électricité (PDCEL) s’est tenue, le vendredi 30 octobre 2020, à Bobo- Dioulasso. L’objectif majeur de la mise en place du PDCEL est de faciliter l’accès au réseau électrique.

Après les villes de Tenkodogo, Kaya, Ouahigouya et Koudougou, c’est la ville de Bobo-Dioulasso, dans les Hauts-Bassins, qui a accueilli le Projet de développement des connexions à l’électricité (PDCEL) le vendredi 30 octobre 2020. La phase-pilote du PDCEL, selon le directeur général de la SONABEL, Ahmed Baba Coulibaly, poursuit ainsi son périple lumineux à travers le pays, une année après son lancement officiel.

Le PDCEL, confie Ahmed Baba Coulibaly, vise à accroître le taux de couverture électrique national par la mise en place d’une procédure simplifiée d’accès à l’électricité à travers un mécanisme souple de règlement du coût de connexion au réseau électrique. «A compter de ce vendredi 30 octobre 2020, les clients de Bobo-Dioulasso peuvent désormais disposer d’un branchement électrique en payant seulement une avance de 3 000 FCFA.

Le reste du coût du branchement est prélevé chaque mois au premier achat des unités de recharge d’électricité », laisse entendre le directeur général de la SONABEL. Si le PDCEL a été lancé dans les villes en ne se déployant que dans les zones loties, à Bobo-Dioulasso, il va amorcer une autre phase qui fait aussi son originalité avec l’arrivée de l’électricité dans les zones non loties.

« Un privilège que la SONABEL a bien voulu faire aux citoyens de la cité de Sya », dixit Ahmed Baba Coulibaly. Ce projet vient ainsi mettre fin à cette forme «d’apartheid du développement» où les uns s’éclairent tandis que les autres sont dans le noir, à en croire Ahmed Baba Coulibaly. Un projet, poursuit le Directeur général de la nationale d’électricité, inspiré du programme présidentiel qui consiste à apporter le courant électrique à tous les habitants du Burkina Faso.

Assita OUEDRAOGO
(Stagiaire)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.