Roch Kaboré donne le ton à Bobo-Dioulasso

Roch Marc Christian promet la sécurité, la stabilité et un développement durable aux Burkinabè s’il est élu au soir du 22 novembre.

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a lancé sa campagne pour la présidentielle et les législatives à Bobo-Dioulasso, le jeudi 5 novembre 2020. Le candidat du parti de la majorité présidentielle, Roch Marc Christian Kaboré, a présenté aux militants et sympathisants son projet de société pour les cinq ans à venir.

Le compte à rebours a commencé pour Roch Marc Christian Kaboré, candidat à sa propre succession. Il était le 5 novembre 2020 devant les militants et sympathisants de son parti au stade omnisports Sangoulé-Lamizana de Bobo-Dioulasso pour leur demander de lui accorder un nouveau contrat social de cinq ans. Un contrat social que le candidat de la majorité présidentielle décline en dix points. Si le peuple du Burkina Faso lui accorde un second bail, Roch Marc Christian Kaboré se fixe l’objectif de gagner le pari de la sécurité en renforçant, dit-il, le système sécuritaire.

Le second objectif du candidat du parti au pouvoir est le renforcement de la démocratie, la réconciliation des Burkinabè, la consolidation de la paix et de la cohésion sociale.
La réforme de l’Etat, la modernisation et la professionnalisation de l’administration publique, le renforcement du processus de la décentralisation et l’ouverture des horizons plus larges aux régions, la consolidation de l’investissement pour le bien-être social, l’employabilité des jeunes et des femmes, l’amélioration du rendement du secteur privé et le relèvement du niveau de la compétitivité de l’économie ainsi que l’assurance d’un développement durable sont autant de défis que Roch Marc Christian Kaboré entend relever au cours de son second mandat.

75% au 1er tour

Les militants et sympathisants du MPP et alliés promettent une victoire avec 75% des voix à Roch Marc Christian Kaboré.

Pour relever ces défis, les militants et sympathisants du MPP, aux dires de la directrice provinciale de campagne à la présidentielle et aux législatives du Houet, Hadja Fatimata Ouattara, entendent assurer une victoire « au coup KO ». Egalement, ils entendent lui assurer une majorité confortable à l’hémicycle en remportant les six (6) sièges à la députation de la province du Houet au soir du 22 novembre. « Comme en 2015, vous avez lancé votre campagne présidentielle ici à Bobo-Dioulasso, et vous avez été élu dès le premier tour.

Cette fois encore, vous lancez votre campagne à Bobo-Dioulasso pour votre second mandat et je vous assure que vous serez réélu avec 75% et une majorité confortable à l’Assemblée nationale », a lancé Hadja Fatimata Ouattara, directrice provinciale de la campagne du MPP du Houet. Et cela, au regard du bilan positif du premier quinquennat de leur candidat malgré l’adversité des attaques terroristes, la fronde sociale et la crise sanitaire de la maladie à coronavirus.

Pour que cette promesse soit une réalité, le directeur national de la campagne du MPP, Simon Compaoré, a lancé un cri du cœur de ralliement, un appel à la mobilisation générale aux militants et sympathisants, ainsi qu’aux partis alliés pour investir les coins et les recoins du Burkina afin d’assurer cette « victoire éclatante à leur champion ».

Edifiée par les succès et la gestion avec tact, calme, sagesse et rigueur du candidat sortant, l’Alliance des partis politiques de la majorité (APMP), par la voix de son porte-parole, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, lui promet aussi une victoire dès le premier tour. « Homme de conviction inébranlable, votre leadership a convaincu l’APMP qui vous accorde sa confiance pour encore cinq ans pour assurer au Burkina un développement durable », adresse de Stanislas Bénéwendé Sankara au candidat Roch Marc Christian Kaboré.

Kamélé FAYAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.