Le « coup KO » des femmes de l’arrondissement 5 de Ouaga

Les femmes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) de l’arrondissement 5 de Ouagadougou ont tenu une assemblée générale le jeudi 5 novembre 2020 sur le thème : « Réélection du président du Faso et la majorité absolue à l’Assemblée nationale ».

Pour la réélection du président du Faso, les femmes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) de l’arrondissement 5 de Ouagadougou ont pris l’engagement de jouer leur partition. Réunies en assemblée générale, le jeudi 5 novembre 2020, elles ont échangé sur le thème :
« Réélection du président du Faso et la majorité absolue à l’Assemblée nationale ». Pour la secrétaire générale des femmes MPP de l’arrondissement 5, Rokia Ouédraogo le candidat, Roch Marc Christian Kaboré est le « meilleur » et il est de leur « devoir » de se mobiliser pour sa victoire au premier tour au soir du 22 novembre 2020. Pour lui permettre de bien mettre en œuvre son programme, elle a promis que les femmes de leur arrondissement vont voter « massivement » pour les législatives. « Le bilan du chef de l’Etat est satisfaisant dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la promotion de la femme. Nous allons mener une campagne de proximité dans les familles et les marchés de l’arrondissement pour lui assurer une victoire par « coup KO ». Pour les législatives, nous nous inscrivons aussi dans cette dynamique », a-t-elle déclaré. Rokia Ouédraogo a reconnu que le premier mandat du président a été émaillé de difficultés, mais qu’il a su montrer qu’il était à la hauteur des défis. « Nous souhaitons qu’après sa réélection, qu’il puisse mettre l’accent sur le renforcement de la paix sociale. Les femmes plaident pour qu’il y ait plus d’initiatives pour leur autonomisation », a confié la secrétaire générale des femmes MPP de l’arrondissement 5. Aux dires du directeur de campagne de l’arrondissement 5, Idrissa Soré, l’assemblée générale a été une occasion pour rappeler aux femmes d’honorer la promesse du « coup KO », au président-candidat. « Pour y parvenir, nous irons à la rencontre des gens pour leur détailler le bilan du premier quinquennat du chef de l’Etat et les convaincre de la nécessité de lui accorder de nouveau leur confiance », a-t-il soutenu.

Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.