Message de campagne de Notre Cause Commune

Peuple du Burkina Faso !
Citoyens et citoyennes du pays des hommes intègres,

Le moment est encore venu pour tous de désigner nos représentants à l’Assemblée Nationale pour un mandat de 5 ans.
A ce tournant décisif pour notre Nation, NCC vous invite à manifester votre patriotisme en vous exprimant aux urnes le 22 novembre 2020.
NCC est né d’une prise de conscience d’hommes et de femmes qui ont décidé de s’assumer et d’apporter leur pierre à la construction de notre édifice national. Ainsi, sommes-nous partis des questions principales suivantes :
– comment atteindre une démocratie intégrale et tolérante qui concilie les aspirations individuelles et les besoins collectifs des populations ?
– comment faire du Burkina Faso un pays où le peuple abreuvé de justice, de vérité, de sincérité, avance aux pas de sacrifices sur le chemin du progrès ?
– comment abattre les murs étanches qui séparent les Burkinabè et mettre fin au cycle de la violence ?

C’est ainsi que nous avons adopté comme ligne politique le « Pragmatisme progressiste », qui est de la social-démocratie non dogmatique, construite sur la base de nos valeurs socio-culturelles, de nos réalités et de nos besoins.
En décidant de participer aux élections législatives du 22 novembre 2020, NCC a pris la décision :
1. de délier les amarres du Vaisseau de la vérité ;
2. de mettre fin aux dynasties politiques ;
3. de recoller les morceaux de notre jarre brisée ;
4. d’offrir au Burkina des parlementaires de type nouveau, animés par la soif de servir.
Votez donc NCC pour un parlementarisme de type nouveau, « un parlementarisme révolutionnaire de réformes et de transformations sociales », un parlementarisme qui rompt avec le parlementarisme bourgeois d’applaudissements aveugles et de sinécure. Il est un parlementarisme de travail et de progrès social.
Au titre donc de ce parlementarisme, les députés NCC vont proposer des assises nationales sur plusieurs domaines dont l’économie, la RECONCILIATION, le foncier et le logement, l’éducation, l’emploi, etc.
A l’issue de ces assises, des propositions de lois seront formulées pour des actions et des réformes.
Notre souhait est que tous les acteurs placent la paix et la cohésion au-dessus de tout pour le bonheur du Burkina Faso.
Bonne chance à tous les candidats de tous les partis !
Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

Le président

Jean Claude KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.