Comme en 2015, Roch tient à son «coup KO »

Le candidat à la présidentielle du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), et de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), Roch Marc Christian Kaboré, a tenu un meeting, le dimanche 8 novembre 2020 à la gare routière de Tenkodogo.

Le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès, Roch Marc Christian Kaboré, à la présidentielle du 22 novembre 2020, poursuit ses meetings régionaux. Il était, le dimanche 8 novembre à Tenkodogo. Accompagné du directeur national de campagne du MPP, Simon Compaoré, des cadres du parti, des représentants des partis membres de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), le candidat a été accueilli à la gare routière, lieu choisi pour le meeting, par une foule venue des trois provinces de la région du Centre-Est, notamment le Koulpélogo, le Kourittenga et le Boulgou. Le candidat Kaboré qui s’est exprimé en mooré lors du meeting régional, a dit avoir effectué le déplacement de la cité de Zoungrantenga pour saluer « le courage, le patriotisme et la résilience des populations ». Selon le candidat à sa propre succession, il n’y a pas de raison que le MPP, qui était si jeune en 2015 et qui a remporté les élections par un « coup KO», ne puisse pas le faire en 2020. Pour la prochaine présidentielle, le candidat du MPP propose aux Burkinabè un programme bâti autour de 10 chantiers, d’un coût d’environ 20 mille milliards F CFA. Il s’engage, en outre, à faire du Burkina Faso, une Nation de paix, unie, stable et prospère s’il est élu président à l’issue du scrutin du 22 novembre prochain. Tous les intervenants qui se sont succédé à la tribune et le directeur régional de campagne du parti, Boukari Khalil Bara, ont pris l’engagement de reconduire leur champion à la tête de l’Etat. « Nous, populations du Centre-Est, n’avons pas besoin de boule de cristal pour vous assurer et vous réaffirmer que la voie de Kosyam s’offre à vous car, notre slogan c’est zooro kan zooro, c’est-à-dire du 100%», a déclaré Boukari Khalil Bara. Le représentant de l’APMP, Nebnoma Edouard Zabré, a salué la mobilisation des populations de la région et l’engagement à redonner à leur candidat un second mandat, afin de parachever l’œuvre combien gigantesque qu’il a accomplie malgré un climat sécuritaire délétère. « Roch Marc Christian Kaboré a su résister aux turpides sociopolitiques, économiques, sécuritaires et sanitaires, et a pu réaliser plus de 80% des objectifs du PNDES », a soutenu Nebnoma Edouard Zabré. Sur le plan sanitaire, le représentant de l’APMP salue la politique de la gratuité des soins à l’endroit des femmes enceintes et des enfants de moins de cinq ans et encourage la riposte imposée par le président Kaboré à la COVID-19 qui, par ailleurs, continue de faire des ravages sous certains cieux. Sur le plan des infrastructures et particulièrement les routes,il note que 1 731 km de routes ont été bitumées et plus de 2 323 km de pistes rurales mis en chantier. De l’avis de Nebnoma Edouard Zabré, toutes ces réalisations sont à mettre à l’actif des acquis du candidat du MPP et de l’APMP, qui ont décidé d’accompagner et d’œuvrer à la mise en œuvre réussie du programme de leur candidat Roch Marc Christian Kaboré, dès son accession à la magistrature suprême en 2015. Nebnoma Edouard Zabré a renouvelé le soutien indéfectible de l’APMP et rassuré de sa détermination à faire de Roch Marc Christian Kaboré, le président de tous les Burkinabè au soir du 22 novembre 2020 et cela par un coup «KO».

Bougnan NAON
naon_2012@yahoo.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.