Communication et médias Enfin 100 « résilients » pour la survie du secteur !

L’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) a organisé, le samedi 7 novembre 2020 à Ouagadougou, la sortie officielle de la 32e promotion de ses élèves stagiaires.

«Résilience » est le nom de baptême de la 32e promotion des élèves stagiaires de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC).
La cérémonie de sortie officielle de promotion s’est déroulée, le samedi 7 novembre 2020 à Ouagadougou, au sein de l’institut. Cette 32e promotion comprend 61 Assistants en sciences et techniques de l’information et de la communication (ASTIC) et 39 Conseillers en sciences et techniques de l’information et de la communication (CSTIC). Ils sont tous issus des différentes filières de formation : journalisme (26 assistants et 15 conseillers), communication (28 assistants et 9 conseillers) et technique et technologie des médias (7 assistants et 5 conseillers). L’objectif de cette cérémonie, selon le directeur général de l’école, Zoumana Traoré, est de permettre d’accroître la visibilité des compétences formées à l’ISTIC, rendre hommage aux partenaires et aux formateurs qui soutiennent le développement de l’école et son positionnement comme centre d’excellence dans le domaine de la formation des médias et de la communication.
Il s’est dit satisfait des efforts qui ont été consentis par l’administration, les élèves et les partenaires de son institut qui se sont investis pour la réussite de l’activité. Cette conjugaison d’efforts a permis, a-t-il dit, d’achever l’année académique, malgré la contrainte sanitaire due à la pandémie du coronavirus. « C’est une grande satisfaction pour nous de clore l’année académique, parce qu’à un certain moment, le contexte sanitaire auquel nous faisions face ne nous facilitait pas la tâche. Mais, avec la détermination de tous les acteurs, nous sommes arrivés à clore en beauté l’année. Nous avons aussi mis tout en œuvre pour qu’il n’y ait pas de formation au rabais », a-t-il indiqué. Pour M. Traoré, le nom de baptême « résilience » vient rappeler le sacrifice et l’ingéniosité dont ont fait montre le personnel administratif et l’ensemble des stagiaires pour sauver l’année académique. « Nous avons aussi choisi ce nom, parce que nous savons que la maladie est toujours d’actualité au Burkina Faso et nous demandons à tous les acteurs de l’école d’être toujours engagés sur le plan sanitaire et sécuritaire pour pallier ces difficultés », a-t-il laissé entendre. Cette sortie de promotion a été
placée sous la présidence
du ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Rémis Fulgance Dandjinou et le haut parrainage du président du Conseil supérieur de la communication (CSC) Soahanla Mathias Tankoano. Le représentant de celui-ci, Aziz Bamogo, a félicité les stagiaires sortants et profité de l’occasion pour leur prodiguer des conseils. « Vous êtes appelés à évoluer dans un contexte professionnel difficile, marqué par la prépondérance des réseaux sociaux et d’autres défis notamment l’information en temps de crise. Je voudrais vous dire que la nation compte sur vous », a-t-il déclaré.
La sortie a aussi servi de tribune pour montrer le savoir-faire de l’institut. La cérémonie a consacré le lancement officiel du studio télévision de l’école par la secrétaire générale du ministère en charge de la communication, Hortense Zida, représentant le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement. Pour le délégué général de la promotion sortante, Gnarkité Da, cette sortie de promotion est une joie immense malgré les difficultés auxquelles les stagiaires ont fait face pour clore l’année pour cause de pandémie de coronavirus. Il a aussi plaidé auprès des autorités pour l’organisation d’un test d’intégration au profit des inscrits sur titre.
La fête a été riche en émotion et en sonorités musicales grâce à la fanfare de la Garde nationale avec à la clé une prestation artistique de la lauréate de Faso Academy 2020, Marina Ouédraogo, étudiante en journalisme à l’ISTIC. Les organisateurs de la cérémonie et le personnel administratif de l’institut ont donné rendez-vous à l’année prochaine pour la sortie de 33e promotion.

Crépin Albert Ouédraogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.