Eddie Komboïgo promet mécaniser l’orpaillage dans les Balé

Le candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à la présidentielle, Eddie Komboïgo a tenu un meeting à Boromo, le mercredi 4 novembre 2020, devant ses militants venus des dix communes de la province.

Après leur absence aux élections de 2015, les militants du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) des Balé se retrouvent de nouveau pour les batailles électorales pour la présidentielle et les législatives. Ils étaient autour de leur champion Eddie Komboïgo, le mercredi 4 novembre 2020 à Boromo. Tour à tour, les représentants des anciens, des jeunes, des femmes et les leaders politiques de la province ont réaffirmé leur engagement et appartenance à l’ex-parti au pouvoir. “Nous sommes partis par la rue, nous reviendrons par les urnes”, a déclaré Arsène Bongnessan Yé, candidat tête de liste aux législatives dans la province des Balé. “A défaut des deux sièges, nous vous promettons un siège aux législatives, camarade president”, a-t-il ajouté. Quant au représentant des jeunes, Nestor Yé, il a invité le candidat à ne pas regarder la mobilisation du jour car leur mobilisation a mis l’accent sur les militants ayant des cartes d’électeurs que des foules de badauds. “Nôtre stratégie : une campagne de proximité », a-t-il dit.
Pour la représentante des femmes et candidate aux législatives, Kadidja Dao les femmes sont les plus nombreuses au Burkina Faso, en plus, elles sont les meilleures électrices, mais ce sont elles qui reflètent plus le visage de la pauvreté. C’est pourquoi elle a invité le candidat Komboïgo à prendre plus en compte les besoins des femmes au lendemain du 22 novembre dont elle ne doute pas de la victoire de leur parti. Les anciens, pour leur part, ont déploré la situation socio-économique, politique et sécuritaire du pays depuis le départ du CDP du pouvoir. “C’est avec impuissance que nous assistons, depuis cinq ans, aux tueries de nos enfants soldats, de nos frères et sœurs dans de nombreuses regions. Il est temps que cela s’arrête et la solution n’est nulle part qu’avec le CDP et Eddie Komboïgo a qui nous donnons nos bénédictions pour les élections”, a-t-il ajouté.
Dans son message aux militants, le candidat et président du parti, Eddie Komboïgo tout comme Bongnessan Arsène Yé, a déclaré que sa mission est divine et nul ne peut s’opposer à sa victoire au soir du 22 novembre prochain. Monsieur Komboïgo s’est lancé dans un procès mettant à nu les insuffisances du président Roch Marc Kaboré et son parti le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Avec les militants des Balé, il s’est engagé à résoudre en peu de temps la question sécuritaire en invitant les adversaires à la table de négociation,
car aucun pays ne peut supporter une guerre durant cinq. Selon lui, son avis serait partagé par les Forces de défense et de sécurité (FDS), si on leur donnait la parole. De même, pour la jeunesse des Balé, il propose en ce qui concerne l’orpaillage, une semi-mécanisation des sites et une organisation des orpailleurs en groupes de dix personnes. Il propose, en outre, une réorganisation du secteur minier en attribuant plus de capital à l’Etat et non à des entreprises étrangères comme le fait le pouvoir actuel. Sur les possibilités économiques de la province, il soutient redonner à la production du coton sa première place perdue au niveau de la sous-région. De plus , il soutient que dès les six premiers mois de son mandat, il traversera la ville de Boromo avec l’ex-président Blaise Compaoré en exil en Côte d’Ivoire. Cette déclaration a été accueillie par des acclamations des militants du CDP.

Obkiri MIEN
AIB Balé obkiri2@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.