Kadré Désiré Ouédraogo veut « sauver le Bam de l’insécurité »

Kadré Désiré Ouédraogo a rassuré la population de Kongoussi qu’il restaurera la paix au Burkina une fois élu.

Le candidat à l’élection présidentielle du mouvement Agir ensemble pour le Burkina Faso, Kadré Désiré Ouédraogo (KDO), était à Kongoussi, le 9 novembre 2020. Il a rencontré les militants et les sympathisants de son parti dans la salle de réunion de la mairie de Kongoussi. Tous lui ont réaffirmé leur soutien pour les élections couplées du 22 novembre 2020.

Prévue pour 14 heures, c’est 30 minutes après que la rencontre a débuté à Kongoussi. KDO a été introduit par le chroniqueur, Ambroise Tapsoba, qui a tenu la salle en haleine.
A l’entame de la rencontre qui s’apparentait à une assemblée générale, plusieurs interventions ont eu lieu avant le discours de Kadré Désiré Ouédraogo. Successivement, le secrétaire général de la sous-section de Kongoussi, les représentants des jeunes, des femmes, des vieux et des déplacés internes du Bam ont pris la parole pour souhaiter la bienvenue à leur mentor politique et lui confirmer leur soutien indéfectible aux prochaines échéances électorales.

La représentante des femmes du Bam, Reine Félicité Sawadogo, a exhorté leur futur président du Faso de songer déjà à l’amélioration de la qualité de l’offre sanitaire dans la province du Bam pour soulager les femmes car dit-elle, les femmes souffrent énormément par manque d’un hôpital à Kongoussi.
Le directeur provincial de campagne et candidat tête de liste à la députation de Agir ensemble, Mahamady Badini a, quant à lui, indiqué que leur candidat est le choix de tous les Burkinabè et non l’unique choix des ressortissants du Centre-Nord et du Bam.

Il a poursuivi en invitant les différentes couches sociales présentes dans la salle à travailler en véhiculant le bon message pour que tous ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement de la salle de réunion puissent voter Agir ensemble le jour du scrutin. «De retour chez vous, informez tous vos proches de votez Kadré Désiré Ouédraogo et Agir ensemble pour que le Burkina retrouve sa stabilité. Il n’a pas demandé à être candidat. C’est nous qui l’avons sollicité pour nous sauver. Il est vrai qu’il y a de nombreux candidats mais KDO est le candidat idéal», a-t-il souligné.

Les militants du mouvement Agir ensemble pour le Burkina Faso écoutant attentivement leur candidat.

A son tour, le candidat du mouvement Agir ensemble, Kadré Désiré Ouédraogo, a été introduit par le chroniqueur en langue mooré Ambroise Tapsoba. C’est après avoir harangué la foule avec des proverbes et des clashs contre le régime et la gouvernance du président sortant Roch Kaboré que M. Tapsoba a laissé la place à KDO. Il s’est adressé à l’assistance en langue nationale mooré.

Celui-ci a expliqué le bien-fondé de sa candidature à l’élection présidentielle avant d’inviter toute la population du Bam à lui accorder leur vote afin qu’il rétablisse le Burkina Faso sur les rails. «J’ai été Premier ministre pendant cinq ans et je connais le problème du Burkina Faso. Je vous invite à me soutenir jusqu’au bout pour que nous puissions restaurer le bon vivre-ensemble et la réconciliation nationale le plus vite possible. Actuellement, vous savez bien que l’insécurité sévit dans notre pays. Les populations sont apeurées. C’est pourquoi, nous avons répondu à l’appel de nos concitoyens pour redresser le pays et nous avons toutes les compétences pour le faire dans les meilleurs délais».

Abordant son programme politique, KDO dit vouloir mettre l’accent sur la formation et l’éducation des jeunes, l’amélioration de l’offre sanitaire à travers la réalisation d’infrastructures de qualité et la réduction du coût des soins, la construction des routes, l’amélioration de l’accès à l’eau potable, la disponibilisation de l’énergie pour tous, la protection de l’environnement, et l’équipement du monde rural pour contribuer à accroître leur productivité. Il a précisé qu’il aura les moyens de mener sa politique de développement parce qu’il a dirigé l’exécutif burkinabè cinq ans sans oublier son expérience à l’international.
C’est sur ces mots que Kadré Désiré Ouédraogo a donné rendez-vous aux populations du Bam, le 22 novembre2020.

Asmado RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.