Eddie Komboïgo appelle à un vote sanction contre le MPP

Le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboïgo, était face à ses militants de la Boucle du Mouhoun, lors du meeting régional, le mardi 10 novembre 2020, à dedougou. Il a invité les populations à ne plus renouveler leur confiance au président sortant, Roch Kaboré.

Le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboïgo, estime que le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) ne mérite plus de diriger le Burkina Faso parce qu’il n’a pas pu apporter des solutions concrètes, à la dégradation de la situation sécuritaire dans la Boucle du Mouhoun, au Sahel, au Centre-Nord, Nord…, ainsi qu’à la baisse du pouvoir d’achat des Burkinabè. Pire, a regretté le candidat à la fonction présidentielle, dans 1 156 villages, des Burkinabè ne pourront pas voter, lors du scrutin du 22 novembre prochain à cause de l’insécurité et des enfants ne vont plus à l’école, des centres de santé sont fermés.

« La guerre se justifie par l’incapacité de Roch Kaboré d’amener la paix. Le gouvernement de Roch Kaboré vous a abandonnés. Mais, je vais vous relever », a-t-il promis lors de son meeting, à Dédougou, le 10 novembre 2020. Depuis 5 ans, les Burkinabè ne connaissent pas ceux qui les attaquent, a-t-il regretté. « Ils n’ont qu’à débarrasser le plancher. Par le vote sanction, le peuple les fera partir », est-il convaincu. Dans cette guerre contre les groupes terroristes, a-t-il dit, les Forces de défense et de sécurité(FDS) sont mal équipées, donc, elles ne peuvent pas combattre les terroristes. Mais, avec lui, au pouvoir, les FDS seront dotées de matériel adéquat. Mieux, les militaires feront leur retour au gouvernement.

« Tous les ministres qui ont géré le ministère de la Défense ont échoué. Les FDS seront réhabilitées par l’octroi de matériel adéquat », a-t-il promis. L’une des promesses faites à Dédougou par le président du CDP, concerne l’enseignement secondaire et professionnel. Le candidat du CDP a promis qu’une fois au pouvoir, il va construire des collèges et lycées scientifiques, techniques et professionnels pour contribuer à la formation des jeunes.

Sortir le Burkina Faso de l’ornière

Convaincu qu’il est le sauveur du Burkina Faso, il a invité ses militants à aller de concession en concession à travers la Boucle du Mouhoun pour dire qu’il est l’homme de la situation et de voter pour lui. Déjà, dans les rangs du CDP, les militants ne doutent pas de leur victoire. Le directeur provincial de campagne, Francis Tiéné, a rassuré leur candidat de rester serein, car, sa victoire est certaine. « Il n’ya rien en face. Nous avons le soutien total de Blaise Compaoré », a-t-il clamé haut et fort. Le projet de société du candidat Eddie Komboïgo est intitulé : « Mon ambition pour le Burkina Faso ». Pour lui, ce programme répond totalement aux aspirations des Burkinabè.

Fort de ce constat, il a invité la Boucle du Mouhoun à donner la majorité à l’Assemblée nationale à leur candidat et à voter surtout pour la paix. Car, selon ses dires, le pays des Hommes intègres « va très mal ». Le CDP est debout et fait trembler ses adversaires politiques, a affirmé le conseiller régional du CDP/Boucle du Mouhoun, Arsène Bongnessan Yé. Et, tous leurs militants de la Boucle du Mouhoun sont certains que Eddie Komboïgo sortira le Burkina Faso de l’ornière lorsqu’il sera installé au palais présidentiel de Kosyam. Et de féliciter les militants qui sont restés au CDP, malgré les humiliations et vexations… « Votez pour Eddie, car, il a su relever le parti », a exhorté M. Yé. « En votant pour lui, le pays ne sera plus dans la catastrophe », ajoutera-t-il « Je sais que vous possédez tous des cartes d’électeur. Dans vos familles, faites le point de ces cartes d’électeur. Le jour du scrutin, allez voter massivement pour lui et faites en sorte que nous mettons hors d’état de nuire ceux qui nous gouvernent », a dit, le conseiller régional du CDP/Boucle du Mouhoun, Arsène Bongnessan Yé. Lors du meeting, les représentants des anciens, des jeunes et des femmes ont renouvelé leur confiance au candidat du CDP. Pour eux, il est le meilleur candidat parmi les treize en lice et il est capable de sortir le Burkina Faso de l’ornière. A cet effet, ils ont pris l’engagement d’œuvrer pour son élection le 22 novembre prochain.

Abdel Aziz NABALOUM
emirathe@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.