Le Pr Soma à la conquête de l’électorat de Tanghin-Dassouri

Le candidat du Soleil d’avenir à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020, dans sa stratégie de campagne de proximité est allé porter son « message d’espoir » et solliciter les voix de la population de Tanghin- Dassouri, ce dimanche 15 novembre 2020.

A une semaine du scrutin du 22 novembre, le parti du Soleil d’avenir multiplie ses rencontres de proximité avec l’électorat. Le dimanche 15 novembre 2020, les populations de Zagtouli, Tanghin-Dassouri, Kompti-Ipala, Kokologo, Sabou ont eu rendez-vous avec le candidat du parti Soleil d’avenir, le Pr Abdoulaye Soma. 9 heures 40 minutes, M. Soma et son staff sont accueillis à Tanghin-Dassouri par un groupe de jeunes militants du parti dans cette commune rurale du Kadiogo, située à une vingtaine de km de la capitale. Après quelques minutes d’échanges sur les techniques d’approche, c’est à pas de course que le jeune universitaire va à l’abordage de l’électorat.

« Nous avons 45 minutes chrono à passer ici, au regard du programme de la journée », lance-t-il à ses camarades. Jeunes, vieux, femmes, hommes, passants, commerçants devant ou à l’intérieur de leurs boutiques sont accostés, avec le même rituel. Distribution de flyers portant l’effigie du président et l’emblème du parti, consignes de vote, « message d’espoir du parti ». « Je suis venu te dire de voter pour moi, pour le vrai changement. Parmi les 13 candidats à l’élection présidentielle, qui est venu te voir dans ton atelier de travail, si ce n’est moi », s’adresse-t-il à un jeune réparateur de téléphones portables. Plus loin, c’est le message de la rupture générationnelle dans la gouvernance du pays qui est dispensé par l’enseignant à l’Université Thomas-Sankara à un groupe de jeunes. « Vous êtes jeune comme moi, mon pouvoir est le vôtre ! Ne confiez plus la destinée du pays à la vieille classe politique qui est là depuis plus de 40 ans et qui ne peut plus rien inventer », conseille-t-il.

Campagne de proximité, une stratégie gagnante

Le représentant du Soleil d’avenir à Tanghin-Dassouri et candidat à la députation (5e sur la liste nationale), Gabin Kaboré, étudiant en 2e année de droit, se veut confiant, au regard de la stratégie de mobilisation déployée dans cette commune rurale. « Le parti est représenté par des jeunes dans les 49 villages de la commune. Nous nous adressons aux jeunes qui, à leur tour, sensibilisent leurs parents, leurs frères. Depuis le mois d’avril, nous avons commencé ce travail de mobilisation », rassure-t-il. Nous partons à la rencontre des populations dans leurs lieux de travail pour leur expliquer le système politique que le parti envisage mettre en place quand il sera au pouvoir, poursuit-il.

Cette stratégie de proximité, Abdoulaye Soma la trouve satisfaisante après deux semaines de conquête de l’électorat. « J’ai le sentiment que les gens reçoivent et comprennent mon message de changement. Je prie pour que cela se transforme en voix pour mon parti », souhaite-t-il. Mieux, M. Soma dit avoir réalisé ce que ses concurrents politiques n’ont pu faire jusque-là. « Je mets au défi tous les 12 autres candidats, celui qui a réalisé ce que j’ai fait en termes de couverture du pays, de contact direct avec les populations », martèle-t-il. Le choix de cette démarche de campagne, le professeur titulaire de droit public le justifie par deux raisons. « La première est fondée sur mes études du sentiment électoral des Burkinabè qui montrent que le contact personnel avec le candidat influence le vote des Burkinabè », argumente-t-il. Deuxièmement, cette méthode l’évite de tomber dans l’erreur des dépenses excessives de campagne. « Vous avez vu l’immoralité que certains candidats manifestent en jetant de l’argent devant un peuple qui a faim. C’est de l’argent volé ou emprunté. Je veux gérer le pays sainement et cela doit passer par des voies saines d’accès au pouvoir », conclut-il.

Mahamadi SEBOGO
Windmad76@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.